Articles du mot-clé : hypnose

Joseph Babinski. Définition de l’hystérie. Extrait de la « Revue neurologique », (Paris), Tome IX – Année 1901, pp. 1074-1080.

Joseph Babinski. Définition de l’hystérie. Extrait de la « Revue neurologique », (Paris), Tome IX – Année 1901, pp. 1074-1080.  Le texte que nous proposons ici est d’une importance capitale pour l’épistémologie et l »histoire de l’hystérie  puisque c’est ici que Babinski propose pour la première fois de remplacer le terme d’hystérie par celui de pithiatisme. Terme qui fera pourtant long feu. Józef Julian Francisez Feliks Babiński ( 1857 – 1932]. D’abord interne en médecine dans le Service de Victor-André Cornil (1837-1908) à l’Hôtel-Dieu (1879), puis chef de clinique dans le service de de Jean-Martin Charcot (1825-1893) à la Salpêtrière 1884. Il soutient en 1885 sa thèse de doctorat sur Étude anatomique et clinique sur la sclérose en plaques, Paris, G. Masson, 1885. 1 vol. in-8°, 151 p. En 1886 En lire plus

Charles Richet. Du somnambulisme provoqué. Extrait du « Journal de l’anatomie et de la physiologie normales et pathologiques de l’homme et des animaux publié par M. Charles Robin », (Paris), onzième année, 1875, pp. 348-377.

Charles Richet. Du somnambulisme provoqué. Extrait du « Journal de l’anatomie et de la physiologie normales et pathologiques de l’homme et des animaux publié par M. Charles Robin », (Paris), onzième année, 1875, pp. 348-377.   Charles Richet n’a que 25 ans quand il publie cet article qui reste un des plus important dans l’histoire de hypnotisme, dans lequel il accepte l’idée d’une cohabitation de deux formes de conscience, l’une active et l’autre passive et apte à recevoir toute influence extérieure, sensible en particulier à la suggestion mentale… Nous renvoyons à l’excellente Thèse de Pascal Le Maléfan (1998). Charles Richet (1850-1935), physiologiste lauréat du prix Nobel de médecine en 1913 pour sa description de l’anaphylaxie. Membre de l’Académie de Médecine, de l’Académie des Sciences, En lire plus

Auguste Marie et Dr Pailhas. Sur quelques dessins de déments précoces. Extrait du « Bulletin de la Société clinique de médecine mentale », (Paris), tome cinquième, 1912, pp. 311-319.

Auguste Marie et Dr Pailhas. Sur quelques dessins de déments précoces. Extrait du « Bulletin de la Société clinique de médecine mentale », (Paris), tome cinquième, 1912, pp. 311-319.   Auguste Armand Victor Marie (1865-1935). Médecin en chef des asiles de la Seine, Licencié en droit et homme politique. Au cours de sa carrière, il a été successivement médecin adjoint des asiles publics (en 1899), directeur fondateur et médecin en chef de la colonie familiale de la Seine en 1892, titulaire en 1896, médecin en chef de l’Asile de Villejuif (1900). Il fut à l’origine de la première exposition réalisé à Paris en 1905, d’oeuvres qu’il avait collectionnées sous le titre : Petit Musée de la folie. C’est à partir de En lire plus