Articles du mot-clé : hallucinations

Alexandre Axenfeld. Jean Wier et la Sorcellerie. Article paru dans les « Conférences historiques faites pendant l’année 1865 à la Faculté de médecine de Paris », (Paris), Germer Baillière, 1866, pp. 383-443.

Alexandre Axenfeld. Jean Wier et la Sorcellerie. Article paru dans les « Conférences historiques faites pendant l’année 1865 à la Faculté de médecine de Paris », (Paris), Germer Baillière, 1866, pp. 383-443. Et tiré à part : Jean Wier et la Sorcellerie. Paris, Germer Baillière, 1866. 1 vol. in-8°, 95 p. Alexandre Axenfeld (1825-1876). D’origine ukrainienne (né à Odessa), naturalisé français, il fut professeur à la Faculté de médecine de Paris. Il fut l’élève de Jean-Baptiste Bouillaud et Gabriel Andral. Durant un temps il fut aussi, bibliothécaire de la faculté de médecine. Il eut comme patients, Adèle Hugo et Gustave Flaubert. Quelques publications : —  Des principaux accidents qui s’observent à la suite de la trachéotomie, chez les enfants atteints de croup. Thèse de En lire plus

Trepsat Louis. Dessins et écrits d’un dément précoce. Article paru dans la revue « L’Encéphale », (Paris), septième année, deuxième semestre, 1913, pp. 541-544, 3pl. ht.

Trepsat Louis. Dessins et écrits d’un dément précoce. Article paru dans la revue « L’Encéphale », (Paris), septième année, deuxième semestre, 1913, pp. 541-544, 3pl. ht. Charles-Louis Trepsat (1879-1929). Docteur en médecine de la Faculté de Paris en 1905 il exerce toute sa carrière à la maison de santé de Rueil-Malmaison, une polyclinique sélecte et réputée spécialisée dans le traitement des affections du système nerveux et des troubles de la nutrition. De très nombreuses personnalités y séjournent en tant que pensionnaire de maison de repos(Paul Deschanel, Paul Valéry, Georges Feydeau, Pierre Louÿs, Georges Halévy, Maurice Ravel…). Il est une un des tout premiers aliénistes à porter un intérêt à la psychanalyse et a publier sur la question.. Bien avant la guerre découvre les travaux de Freud et utilise dès 1914 En lire plus

Gilbert Ballet & Raymond Mallet. Hallucinations et dissociation de la personnalité. Article paru dans la revue « L’Encéphale », (Paris), septième année, deuxième semestre, 1913, pp.1-5.

Gilbert Ballet & Raymond Mallet. Hallucinations et dissociation de la personnalité. Article paru dans la revue « L’Encéphale », (Paris), septième année, deuxième semestre, 1913, pp.1-5. Gilbert-Louis-Simon Ballet (1853-1916). Né à Ambazas, en Haute-Vienne, son père était lui-même médecin. Elève de Jean-Martin Charcot, influencé par Théodule Ribot, il s’intéresse très tôt aux phénomènes du langage, en particulier de l’aphasie, qu’il ramène dans le champ d’investigation de la médecine, alors qu’ils se trouvent le plus souvent traités en philosophie. Il s’intéresse également très tôt aux phénomènes supra-normaux, intérêt qui ne se démentira pas tout au long de sa carrière. Il fut à l’origine du concept de Psychose hallucinatoire chronique, désagrégation et dissociation de la personnalité. Sa carrière fut couronnée par la parution de son En lire plus