Articles du mot-clé : hallucination

Georges Surbled. Origine des rêves. Extrait de la « Revue des questions scientifiques », (Bruxelles), deuxième série, tome VIII – juillet 1895 (dix-neuvième année, tome XXXVIII de la collection), pp. 541-565.

Georges Surbled. Origine des rêves. Extrait de la « Revue des questions scientifiques », (Bruxelles), deuxième série, tome VIII – juillet 1895 (dix-neuvième année, tome XXXVIII de la collection), pp. 541-565. Cité par Freud dans son ouvrage : Le Science des rêves. 1900. Georges Surbled (1855-1913). Médecin polygraphe défenseur du spiritualisme traditionnel, il participe à des nombreuses revue, en particulier dans La Revue du Monde Invisible fondée et dirigée par Elie Méric, qui parut de 1898 à 1908, soit 10 volumes et La Science catholique, revue des questions sacrées et profanes… dirigée par J.-B. Jauget et dirigée par l’abbé Biguet de 1886 à 1910. Quelques unes de ses publication : — Le Rêve. Étude de psycho-physiologie. Partie 1. Extrait de le revue « La Science En lire plus

Alfred Maury. De certains faits observés dans les rêves et dans l’état intermédiaire entre le sommeil et la veille. Extrait des « Annales médico-psychologiques », (Paris), 3esérie, tome III, avril 1857, pp. 157-176.

Alfred Maury. De certains faits observés dans les rêves et dans l’état intermédiaire entre le sommeil et la veille. Extrait des « Annales médico-psychologiques », (Paris), 3esérie, tome III, avril 1857, pp. 157-176.   Louis-Ferdinand-Alfred MAURY  (1817-1892). Très tôt, dès 1836, il se consacre à l’étude de l’archéologie des langues anciennes et modernes, de la médecine et du droit. Son poste officiel à la Bibliothèque nationale, puis à la celle de l’Institut, lui permet d’être au centre du dispositif de ses recherches. Dès l’origine membre de la Société des Annales médico-psychologiques, bien de non médecin, il sera un contributeur zèlé de celles-ci. Ses travaux sur le sommeil et les rêves, en particulier l’analyse de ses propres rêves, en font un précurseur, sur bien En lire plus

Mathias Duval. HYPNOTISME. Extrait du « Nouveau dictionnaire de médecine et de chirurgie pratiques – sous le direction de Jaccoud », (Paris), Tome XVIII. HYP-INFL. 1877, pp. 123-150.

Mathias Duval. HYPNOTISME. Extrait du « Nouveau dictionnaire de médecine et de chirurgie pratiques – sous le direction de Jaccoud », (Paris), Tome XVIII. HYP-INFL. 1877, pp. 123-150.   Mathias-Marie Duval (1844-1907). Les [p.] renvoient aux numéros de la pagination originale de l’article. – Par commodité les notes de bas de page ont été renvoyées en fin d’article. – Les images on été rajoutées par nos soins. – Nouvelle transcription de l’article original établie sur un exemplaire de collection privée sous © histoiredelafolie.fr [p. 123] HYPNOTISME. — L’hypnotismeest un sommeil nerveux provoqué, un somnambulisme artificiel, qu’accompagnent des phénomènes singuliers de catalepsie, d’anesthésieet d’hyperesthésie. Ce sommeil, en général chez des sujets prédisposés par un certain état nerveux, est provoqué par la fixité du regard, En lire plus