Articles du mot-clé : glossolalie

G. R. Un cas de Xénoglossie.

G. R. Un cas de Xénoglossie. Aventures psychiques à New-York par Neville Whymant. Extrait des « Annales des Sciences Psychiques », (Paris).     Un cas de Xénoglossie Aventures psychiques à New-York par Neville Whymant Avec une préface de Sir Oliver Lodge (Mayet Co Editeurs, Boston) Les hasards d’un diner à New-York ont amené le Dr WHYMANY à vivre un des plus extraordinaires épisodes de sa vie, Mais il déclare n’avoir pas trouve la solution a l’énigme qui s’est posée a lui ; et voici ce qu’il raconte : Il n’est pas  un spiritualiste, n’a aucune théorie préconçue et depuis vingt ans n’a pris aucun intérêt aux phénomènes psychiques. Par contre, il est très versé dans l’étude des langues de l’Extrême-Orient et tout particulièrement du Chinois. En lire plus

Marcel Mangin. A propos du cas de xénoglossie de Mme X. Extrait de la revue « Annales des sciences psychiques », (Paris), 15e année, n° 10, pp. 597-603.

Marcel Mangin. A propos du cas de xénoglossie de Mme X. Avec une réponse de M. Charles Richet. Extrait de la revue « Annales des sciences psychiques », (Paris), 15e année, n° 10, 1905, pp. 597-603.   Marcel Mangin (1852-1915). Artiste peintre britannique. — La photographie spirite en Angleterre. Extrait des « Annales des sciences psychiques », juillet 1895, pp. 234-242. [p. 597] MARCEL MANGIN A PROPOS DU CAS DE XENOOLOSSIE DE -Mme X. Aux trois hypothèses que M. Richet expose à la suite de sa stupéfiante communication sur un cas de xénoglossie automatique et qu’il rejette comme absurdes, je voudrais en ajouter une, sans prétendre qu’elle soit à l’abri de toute objection, mais dans l’espoir que si elle paraissait digne d’être examinée, elle conduirait à En lire plus

G. J. Waffelaert. POSSESSION DIABOLIQUE. Extrait du « Dictionnaire apologétique de la foi catholique : contenant les preuves de la vérité de la religion et les réponses aux objections tirées des sciences humaines », (Paris), Gabriel Beauchesne, 1922, tome 4, colonne 53 – colonne 81.

G. J. Waffelaert. POSSESSION DIABOLIQUE. Extrait du « Dictionnaire apologétique de la foi catholique : contenant les preuves de la vérité de la religion et les réponses aux objections tirées des sciences humaines », (Paris), Gabriel Beauchesne, 1922, tome 4, colonne 53 – colonne 81.   Gustave Josèph Waffelaert (1847-1931). Evêque, il occupa plusieurs poste avant  d’être envoyé à l’université de Louvain (1875-1880) où il obtient le doctorat en théologie : sa thèse, « De dubio solvendo in re morale », est soutenue le 20 juillet 1880. Il se détourne vite d’une morale casuistique et se porte vers la théologie morale, plus impliquée dans la vie spirituelle, et vers la théologie dogmatique. Proche des idées de saint Thomas d’Equin, il participa à plusieurs se détourne vite d’une En lire plus