Articles du mot-clé : fausse reconnaissance

Paul Farez. Les rêves soi-disant prophétiques ou révélateurs. Extrait de la« Revue de l’Hypnotisme et de la psychologie physiologique », (Paris), 17eannée, n°1, juillet 1902, pp. 43-52.

Paul Farez. Les rêves soi-disant prophétiques ou révélateurs. Extrait de la« Revue de l’Hypnotisme et de la psychologie physiologique », (Paris), 17eannée, n°1, juillet 1902, pp. 43-52.   Paul Farez (1868-1940). Médecin qui se spécialisa dans l’étude des sommeils, naturel, provoqués et pathologiques, et donc de l’hypnotisme. Il fut un des fondateurs collaborateurs de la Revue de l’hypnotisme expérimental et thérapeutique créée par Edgar Bérillon en 1888, qui deviendra, dès l’année suivante la Revue de l’Hypnotisme et de la psychologie physiologique, puis enfin la Revue de Psychothérapie et de psychologie appliquée, dont il fut le rédacteur en chef. Quelques publications retenues (l’auteur propose lui-même une recension de 80 ailes en fin publication] : — De la suggestion pendant le sommeil naturel dans En lire plus

Gabriel Dromard et Albès. Folie du doute et illusion de fausse reconnaissance. Extrait de la « Revue de psychiatrie : médecine mentale, neurologie, psychologie », (Paris), 1907, pp. 12-17.

Dromard et Albès. Folie du doute et illusion de fausse reconnaissance. Extrait de la « Revue de psychiatrie : médecine mentale, neurologie, psychologie », (Paris), 1907, pp. 12-17.   Gabriel-René Dromard (1874-1918). Lauréat de l’Académie de Médecine, Médecin adjoint des asiles publics d’aliénés, membre correspondant de la Société médico-psychologique et de la Société de Médecine légale de France. Quelques publicatons : — (avec J. Levassort). Une forme atypique de dépersonnalisation chez une délirante chronique. S. l. n. d., [Paris, 1900]. 1 vol ; in-8°, 10 p. [en ligne sur notre site] — Les alcoolisés non alcooliques. Etude psycho-physiologique et thérapeutique sur l’intoxication alcoolique latente: alcoolomanie. Thèse de la faculté de médecine de Paris. Paris, G. Steinheil, 1902. 1 vol. in-8°. — Essai théorique sur l’illusion dite En lire plus

Gilbert Ballet. Un cas de « Fausse reconnaissance » ou de « Déjà-vu ». (Présentation de malade). Extrait de la « Revue neurologique », (Paris), tome XII, 1904, pp. 1221-1223.

Gilbert Ballet. Un cas de « Fausse reconnaissance » ou de « Déjà-vu ». (Présentation de malade). Extrait de la « Revue neurologique », (Paris), tome XII, 1904, pp. 1221-1223.   Gilbert Ballet défend l’idée que cette paramnésie est d’ordre d’un trouble de la perception contre celui d’un trouble de la mémoire. Gilbert-Louis-Simon Ballet (1853-1916). Né à Ambazas, en Haute-Vienne, son père était lui-même médecin. Elève de Jean-Martin Charcot, influencé par Théodule Ribot, il s’intéresse très tôt aux phénomènes du langage, en particulier de l’aphasie, qu’il ramène dans le champ d’investigation de la médecine, alors qu’ils se trouvent le plus souvent traités en philosophie. Il s’intéresse également très tôt aux phénomènes supra-normaux, intérêt qui ne se démentira pas tout au long de sa carrière. Il fut En lire plus