Articles du mot-clé : extase

Rogues de Fursac. Un mouvement mystique en Allemagne au XXe siècle. Article paru dans « La Nouvelle Revue », (Paris), 1912, pp. 40-62.

Rogues de Fursac. Un mouvement mystique en Allemagne au XXe siècle. Article paru dans « La Nouvelle Revue », (Paris), 1912, pp. 40-62.   Marie Henri Joseph Pierre Étienne Rogues de Fursac (1872-1942). Médecin aliéniste. On sait très peu de chose de ce psychiatre dont la carrière se déroula essentiellement à l’hôpital de Villejuif. Appelé en 1932 avec ses confrères Georges Génil-Perrin (1882-1964) et Marc Trénel (1866-1932) à examiner Georges Gorguloff, l’assassin du président Paul Doumer, il démissionnera de ses fonction d’expert près des tribunaux pour protester contre l’exécution du condamné qu’il considérait comme irresponsable. On notera l’intérêt particulier qu’il portera constamment à la psychanalyse. Ses principales publications, dont deux restent des ouvrages de référence : — Manuel de psychiatrie. Paris, Félix En lire plus

Brenier de Montmorand. Des mystiques en dehors de l’extase. Extrait de les « Revue philosophique de la France et de l’étranger », (Paris), tome LVIII, juillet à décembre 1904, pp. 602 – 625.

Brenier de Montmorand. Des mystiques en dehors de l’extase. Extrait de les « Revue philosophique de la France et de l’étranger », (Paris), tome LVIII, juillet à décembre 1904, pp. 602 – 625.   Brenier de Montmorand Antoine François Jules Henri Louis Maxime (Vicomte) (1864-1960). Quelques publications retenues : — L’érotomanie chez les mystiques chrétiens. Extrait de la « Revue philosophiques de la France et de l’Étranger », (Paris), LVI, juillet à décembre 1903, pp. 382-393.[en ligne sur notre site] — Ascétisme et mysticisme. Extrait de la « Revue Philosophique de la France et de l’Etranger », (Paris, 1904, 1, pp. 242-262. [en ligne sur notre site] — Des mystiques en dehors de l’extase. Revue Philosophique de la France et de l’Etranger, (Paris, 1904, 2, pp. 602-625. — Les états En lire plus

Fodéré. De quelques Phénomènes qui s’exécutent sans le secours des sens externes ; rêves, songe, somnambulisme, extase. Extrait du « Traité du délire, appliqué à la médecine, à la morale et à la législation », (Paris), Chez Croullebois, tome I, deuxième section, Chap. VI, 1817, pp. 300-312

Fodéré. De quelques Phénomènes qui s’exécutent sans le secours des sens externes ; rêves, songe, somnambulisme, extase. Extrait du « Traité du délire, appliqué à la médecine, à la morale et à la législation », (Paris), Chez Croullebois, tome I, deuxième section, Chap. VI, 1817, pp. 300-312   François-Emmanuel Fodéré (1764-1835). Médecin et botaniste il est considéré comme le père de la médecine légale, avec la chaire de médecine légale créée à Strasbourg en 1814, où il fut nommé à l’unanimité. Quelques publications, toutes très importantes pour l’histoire de la psychiatrie : — Essai sur le goitre et le crétinage, Turin, Imprimerie royale, 1792, — Analyse des eaux thermales et minérales du Plan de Fasy sous Mont-Lyon, district d’Embrun. Embrun, imprimerie de Moyse, En lire plus