Articles du mot-clé : exorcisme

A. Fournier. Une épidémie de sorcellerie en Lorraine aux XVIe et XVIIe siècles. Extrait des « Annales de l’Est », (Nancy), cinquième année, 1891, pp. 228-259.

Albert Fournier. Une épidémie de sorcellerie en Lorraine aux XVIe et XVIIe siècles. Extrait des « Annales de l’Est », (Nancy), cinquième année, 1891, pp. 228-259. Albert Fournier. Médecin. Membre de la Société philomatique vosgienne. Aure publication : — Note sur la sorcellerie dans les Vosges. Extrait du « Bulletin de la société philomatique vosgienne, 1884-1885 », (Nancy), 10me année, 185, pp. 93-99. [en ligne sur notre site] [p. 228] UNE ÉPIDÉMIE DE SORCELLERIE EN LORRAINE AUX XVIe ET XVIIe SIÈCLES La magie, dit Littré, est l’art prétendu de produire des effets contre l’ordre de la nature. Elle comprend toute une série d’opérations comme la sorcellerie, oneiromancie (songes), nécromancie (morts), gyromancie (sorts), cleidomancie (clefs)… etc. Elle comprend aussi les présages, les fées, les génies En lire plus

Augustin Constans. Relation sur une épidémie d’hystéro-démonopathie en 1861. (2e édition). Paris, A. Delahaye, 1863. 1 vol. in-8°, 143 p.

Augustin Constans. Relation sur une épidémie d’hystéro-démonopathie en 1861. (2e édition). Paris, A. Delahaye, 1863. 1 vol. in-8°, 143 p.   Reprise du « Feuilleton » qui paru dans la revue « L’Union médicale » à compter du n°151, du mardi 23 décembre 1862. – Ce que explique que cette version librairie soir marquée 2e édition. Source : Bibliothèque nationale de France, département Sciences et techniques, 8-TD86-240 (A) Augustin Constans (1811-18 96). Médecin inspecteur général du service des aliénés et président de la Société médico-psychologique (Paris). Mandaté par le Ministère de l’Intérieur, il se rendit à Morzine trois fois de suite: du 26 avril au 8 juillet 1861, du 1er juillet à la fin août 1864, et fin octobre 1864; Les [p.] renvoient aux En lire plus

Alfred Maury. Fragment d’un mémoire sur l’histoire de l’astrologie et de la magie dans l’Antiquité et au Moyen Age. Extrait de la « Revue archéologique », (Paris), 16e année, n°1, avril 1859 à septembre 1859, pp. 1-24.

Alfred Maury. Fragment d’un mémoire sur l’histoire de l’astrologie et de la magie dans l’Antiquité et au Moyen Age. Extrait de la « Revue archéologique », (Paris), 16e année, n°1, avril 1859 à septembre 1859, pp. 1-24. Cette contribution princeps, inaugure le long et complet travail de l’auteur sur la Magie et l’Astrologie, qui paraîtra l’année suivante (voir ce-dessous). Louis-Ferdinand-Alfred MAURY  (1817-1892). Très tôt, dès 1836, il se consacre à l’étude de l’archéologie des langues anciennes et modernes, de la médecine et du droit. Son poste officiel à la Bibliothèque nationale, puis à la celle de l’Institut, lui permet d’être au centre du dispositif de ses recherches. Dès l’origine membre de la Société des Annales médico-psychologiques, bien de non médecin, il sera un En lire plus