Articles du mot-clé : étymologie

Paul Regnaud. Le [ΔΑΙΜΏΝ] (δαιμων), histoire d’un mot et d’une idée.] Extraitd de la« Revue de l’histoire des Religions », (Paris), tome XV, 1887, pp. 156-158.

Paul Regnaud. Le [ΔΑΙΜΏΝ] [], histoire d’un mot et d’une idée.] Extraitd de la« Revue de l’histoire des Religions », (Paris), tome XV, 1887, pp. 156-158. Yve-Plessis (Réf. : n° 305.] indique par erreur comme parution les « Annales du Musée Guimet » et  une pagination erronée : pp. 136-158.   Paul Regnard (1838-1910). Linguiste et indianiste. Il est diplômé de l’école des Hautes Études en 1873. en 1884 il soutient sa thèse de doctorat sur la Rhétorique sanscrite.  Il fut titulaire de la chaire de sanskrit à l’Université de Lyon créée pour lui en 1887. Il fut ensuite assesseur du Doyen, puis membre du Conseil de l’Université. Il fut conseiller général pour le canton d’Autrey, en Haute-Saône. Quelques publications : — Mélanges de linguistique indo-européenne. (1885). — Les En lire plus

Henri Gaidoz. Les noms du diable. IV. Le rapporteur. Extrait de la revue « Mélusine, recueil de mythologie, littérature populaire, traditions & usages », (Paris), tome X, 1900-1901, colonne 19-20.

H. G. [Henri Gaidoz]. Les noms du diable. IV. Le rapporteur. Extrait de la revue « Mélusine, recueil de mythologie, littérature populaire, traditions & usages », (Paris), tome X, 1900-1901, colonne 19-20. Élie Henri Anatole Gaidoz (1842 – 1932). A l’origine professeur de géographie et d’ethnologie, il est devenu celtiste et un folkloriste d’une érudition rare. Il occupa la chaire de philologie celtique à l’EPHE à partir de 1876. Ses contributions tant à l’ethnologie, qu’à la mythologie, qu’au domaine de la linguistique, émaillent son parcours éclectique. Il fur enfin un collaborateur attitré de Paul Sébillot. Il a fondé la Revue celtique en 1871 et la revue Mélusine en 1877. Quelques publications retenues : — Esquisse de la religion des gaulois avec un appendice sur le Dieu Encina. Extrait En lire plus

Henri Gaidoz. Les noms du diable. III. En gallois (1). Extrait de la revue « Mélusine, recueil de mythologie, littérature populaire, traditions & usages », (Paris), tome VI, 1892-1893, colonne 79-81.

Henri Gaidoz. Les noms du diable. III. En gallois (1). Extrait de la revue « Mélusine, recueil de mythologie, littérature populaire, traditions & usages », (Paris), tome VI, 1892-1893, colonne 79-81. Élie Henri Anatole Gaidoz (1842 – 1932). A l’origine professeur de géographie et d’ethnologie, il est devenu celtiste et un folkloriste d’une érudition rare. Il occupa la chaire de philologie celtique à l’EPHE à partir de 1876. Ses contributions tant à l’ethnologie, qu’à la mythologie, qu’au domaine de la linguistique, émaillent son parcours éclectique. Il fur enfin un collaborateur attitré de Paul Sébillot. Il a fondé la Revue celtique en 1871 et la revue Mélusine en 1877. Quelques publications retenues : — Esquisse de la religion des gaulois avec un appendice sur le Dieu Encina. Extrait de En lire plus