Articles du mot-clé : éphialtès

Urbain de Vandenesse. Cauchemar. Extrait de  » ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers… par Diderot et D’Alembert », (Paris), Tome second, 1751, pp. 783.

Urbain de Vandenesse. Cauchemar. Extrait de « l’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers… par Diderot et D’Alembert », (Paris), Tome second, 1751, pp.783.   Urbain de Vandenesse ( ?? ) -1753). Médecin et encyclopédiste français. Les  images ont été rajoutées par nos soins. – Nouvelle transcription de l’article original établie sur un exemplaire de collection personnelle sous © histoiredelafolie.fr CAUCHEMAR, f. m. (Med.) nom populaire que l’on a donné à une incommodité nommée par les médecins Grecs éphialtes, & par les Latins incubus. Ceux qui ont coûtume de dormir sur le dos, & de charger leur estomac d’alimens lourds & difficiles à digérer, sont fort sujets à cette incommodité. Pendant le sommeil ils croyent avoir la poitrine chargée d’un poids considérable, En lire plus

Claude Lecouteux. Mara, Ephialtes, incubus. Extrait de la revue « Études Germaniques », (Paris), 42e année, n°1, janvier-mars 1987, pp. 1-24.

Claude Lecouteux. Mara, Ephialtes, incubus. Extrait de la revue « Études Germaniques », (Paris), 42eannée, n°1, janvier-mars 1987, pp. 1-24.   Claude Lecouteux est un médiéviste, germaniste et professeur des universités français, spécialisé dans les études médiévales allemandes. Ses axes de recherches sont : Les êtres de la mythologie populaire — Les croyances touchant aux morts et à la mort — Les mythes, contes et légendes — La magie. Ses très nombreux travaux nous conduisent à quelques choix arbitraires : — Le double, le cauchemar, la sorcière. Extrait de la revue « Études Germaniques », (Paris), 43eannée, n°4, octobre-décembre 1988, pp. 395-405. [en ligne sur notre site] — Démons et génies du terroir au Moyen Âge (préface de Régis Boyer), Paris, Imago, 1995. — Fées, sorcières et loups-garous au Moyen Âge : histoire du double(préface de Régis En lire plus

François Boissier de Sauvages. Anhelationes spasmodicæ. Extrait de la « Nosologie méthodique, ou distribution des maladies en classes, en genres et en espèces… », (Paris), tome quatrième, pp. 163-273.

François Boissier de Sauvages. Anhelationes spasmodicæ. Extrait de la « Nosologie méthodique, ou distribution des maladies en classes, en genres et en espèces… », (Paris), tome quatrième, 1772, pp. 163-273.   Le cochemar se trouve Dans la Classe cinquième, ordre Premier de la classification. François Boissier de Sauvages de Lacroix (1706-1767). Médecin et botaniste. Il reste comme le fondateur de la nosologie, qui est elle-même la base de la classification des maladies mentales. Parmi les 2400 maladies qu’il ordonne en classes, dores, genres et espèces, apparaissent les maladies psychiatriques dans la huitième classe. La Nosologie Méthodique a été notamment utilisé par Philippe Pinel dans sa Nosographie philosophique. Quelques publications : — Dissertations sur les medicamens qui affectent certaines parties du corps humain En lire plus