Articles du mot-clé : envoûtement

J. Nippgen. Les maladies démoniaques dans les traditions populaires finoises. Extrait de la « Revue anthropologique / publiée par les professeurs de l’École d’anthropologie de Paris », (Paris), trente-neuvième année, 1929, pp. 94-106.

J. Nippgen. Les maladies démoniaques dans les traditions populaires finoises. Extrait de la « Revue anthropologique / publiée par les professeurs de l’École d’anthropologie de Paris », (Paris), trente-neuvième année, 1929, pp. 94-106. Nippgen Joseph. Anthropologue. Membre de la Société Française d’Ethnographie. Quelques publications : — Les traditions populaires landaises (région Dax). Revue de Folklore français, n°4, 1930, — Origine et époque des emprunts d’anciens mots germaniques par les langues finnoises baltiques. Bulletins et Mémoires de la Société d’anthropologie de Paris / Année 1907 / Volume 8 / Numéro 1 / pp. 179-203. — La langue primitive des Lapons, d’après K.-B. Wiklund. Bulletins et Mémoires de la Société d’anthropologie de Paris / Année 1909 / Volume 10 / Numéro 1 / pp. En lire plus

Gaston Vuillier. Chez les magiciens et les sorciers de la Corrèze. Partie II. Extrait de « Le Tour du Monde », tome V, nouvelle série, 44e livraison, n°44, 4 novembre 1899, pp. 517-528. 

Gaston Vuillier. Chez les magiciens et les sorciers de la Corrèze. Partie II. Extrait de « Le Tour du Monde », tome V, nouvelle série, 44e livraison, n°44, 4 novembre 1899, pp. 517-528.  Gaston Vuillier (1945-1911). Dessinateur, ethnographe, voyageur (et folkloriste). Il est plus connu pour ses peintures et ses dessins que pour sa production littéraire. Les [p.] renvoient aux numéros de la pagination originale de l’article. – Par commodité nous avons renvoyé les notes de bas de page en fin d’article. – Les images sont celles de Gaston Vuilllier et toutes issues de l’article, sauf son portrait en début d’article. – Nouvelle transcription de l’article original établie sur un exemplaire de collection privée sous © histoiredelafolie.fr [p. 517] CHEZ LES MAGICIENS En lire plus

Ernest Langlois. Un évêque de Verdun, prince de Lorraine, ensorcelé, marié et condamné par le tribunal de l’Inquisition. Extrait des « Annales de l’Est », (Nancy), neuvième année, 1895, pp. 277-299.

Ernest Langlois. Un évêque de Verdun, prince de Lorraine, ensorcelé, marié et condamné par le tribunal de l’Inquisition. Extrait des « Annales de l’Est », (Nancy), neuvième année, 1895, pp. 277-299. Un procès exemplaire de la duplicité de l’Eglise et de ses représentants, mais aussi du bras séculier, pour protéger l’un des leurs. Ernest Langlois (1857-1924). Historien et médiéviste. Après ses études à L’Ecole nationale des chartes, il obtint le diplôme d’archiviste paléographe (1883) et fut nommé la même année à l’Ecole française de Rome. Il y resta jusqu’à son élection à l’université de Lille où il finit sa carrière comme doyen. Quelques publications : — Le Couronnement Looys (1888) — Origines et sources du Roman de la Rose (1890) — Le jeu de Robin En lire plus