Articles du mot-clé : encyclopédie

Alfred Maury. Somnambulisme. Extrait de « Encyclopédie moderne : dictionnaire abrégé des sciences, des lettres, des arts, de l’industrie, de l’agriculture et du commerce. 25. Rongeurs-Sucre / publ. par MM. Firmin Didot frères ; sous la dir. de M. Léon Renier », Paris, tome 25, 1847, colonne 569-571.

Alfred Maury. Somnambulisme. Extrait de « Encyclopédie moderne : dictionnaire abrégé des sciences, des lettres, des arts, de l’industrie, de l’agriculture et du commerce. 25. Rongeurs-Sucre / publ. par MM. Firmin Didot frères ; sous la dir. de M. Léon Renier », Paris, tome 25, 1847, colonne 569-571.   Compte tenu le nombre très important des publications d’Alfred Maury, nous renvoyons à notre fiche spéciale bio-bibliographique leconcernant.  [colonne 569] SOMNAMBULISME. (Psychologie.) Nous désignons par ce mot, non l’état plus ou moins problématique dans lequel est plongé un individu qui a été soumis aux opérations du magnétisme animal : tout ce qui a trait à ce sujet ayant été déjà traité ailleurs (Voy.Magnétisme animal) ; mais cette sorte de rêve dans lequel le rêveur marche, En lire plus

Edme-François Mallet et Aumont. Extase. Extrait de « l’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers… par Diderot et D’Alembert », (Paris), Tome 6, 1751, pp. 324-32

Edme-François Mallet et Aumont. Extase. Extrait de « l’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers… par Diderot et D’Alembert », (Paris), Tome 6, 1751, pp. 324-325.   Edme-François Mallet (1713-1755). Abbé, théologien et encyclopédiste français. Arnulphe Aumont (1721-1800). Médecin français. [p. 324] EXTASE, s. f. (Théolog.) ravissement de l’esprit hors de son assiete naturelle, ou situation dans laquelle un homme est transporté hors de lui-même, de maniere que les fonctions de ses sens sont suspendus. Le ravissement de S. Paul jusqu’au troisieme ciel, étoit ce que nous appellons extase. L’histoire ecclésiastique fait foi que plusieurs saints ont été ravis en extase pendant des journées entieres. C’est un état réel, trop bien attesté pour qu’on puisse douter de son En lire plus

Louis de Jaucourt. Onéirocritie. Extrait de « l’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers… par Diderot et D’Alembert », (Paris), Tome onze, 1765, pp. 477.

Louis de Jaucourt. Onéirocritie. Extrait de « l’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers… par Diderot et D’Alembert », (Paris), Tome onze, 1765, pp. 477.   Louis de Jaucourt (1704-1779). Médecin et rédacteur de l’Encyclopédie. Les  images ont été rajoutées par nos soins. – Nouvelle transcription de l’article original établie sur un exemplaire de collection personnelle sous © histoiredelafolie.fr ONEIROCRITIE ou ONIROCRITIE, s. f. (Théol. payenne.) art d’interpréter les songes. C’est un mot grec composé de ὀνείρος, songe, & κρίσις, jugement. Cet art faisoit une partie trop importante de l’ancien paganisme, pour n’en pas développer l’origine. Artémidore, qui vivoit vers le commencement du ij. siecle, a donné un traité des songes, & s’est servi d’auteurs beaucoup plus anciens pour composer son ouvrage. En lire plus