Articles du mot-clé : émotion

Pierre Janet. L’amnésie et la dissociation des souvenirs par l’émotion. Extrait de « Journal de psychologie normale et pathologique », (Paris), première année, 1904, pp. 417-453.

Pierre Janet. L’amnésie et la dissociation des souvenirs par l’émotion. Extrait de « Journal de psychologie normale et pathologique », (Paris), première année, 1904, pp. 417-453.   Pierre Marie Félix Janet nait à Paris le 30 mai 1859 et y meurt 27 février 1947. Philosophe, psychologue et médecin il occupe une place prépondérante dans l’histoire de ces disciplines. Il s’est fait remarquer également par une vive polémique avec Freyd contre la psychanalyse et l’origine de celle-ci. Il est à l’origine du concept de subconscient qu’il explicite en 1889 dans son ouvrage L’automatisme psychologique. Remarquable clinicien, il nous a laissé un corpus conséquent dont nous ne citerons que quelques travaux — Les obsessions et la psychasthénie. 1903. 2 vol. — De l’angoisse à l’extase. — En lire plus

Franckel Wijnaendts. Le sommeil et les rêves. Extrait de la « Revue de l’Hypnotisme et de la psychologie physiologique », (Paris), 17eannée, n°1, juillet 1902, pp. 36-43.

Franckel Wijnaendts. Le sommeil et les rêves. Extrait de la « Revue de l’Hypnotisme et de la psychologie physiologique », (Paris), 17eannée, n°1, juillet 1902, pp. 36-43.   Franckel Wijnaendts. Nous n’avons trouvé aucune référence bio-bibliographiue ur ce médecin hollandais. [p. 36] Le sommeil et les rêves par M. le Docteur Wijnaendts Franckel, de la Haye. Le terme d’hypnose est, à lui seul, indicatif du fait que les phénomènes hypnotiques se rapprochent sous beaucoup de rapports de ce qui se passe dans le sommeil et dans les rêves. De même que le somnambule, à son réveil, ne se souvient de rien ou de presque rien de ce qu’il a fait en dormant, ceux qui [p. 37] ont été hypnotisés ne savent ensuite point En lire plus

Georges Genil-Perrin. L’altruisme morbide. Extrait de « L’année psychologique », (Paris), volume 17, 1910, pp. 233-250.

Georges Genil-Perrin. L’altruisme morbide. Extrait de « L’année psychologique », (Paris), volume 17, 1910, pp. 233-250.   Texte princeps dans lequel l’auteur propose pour l première fois le concept d’altruisme morbide. Georges-Paul-Henri Genil-Perrin (1882-1964). Médecin aliéniste bien connu pour avoir sonner la glas des théories de la dégénérescence avec sa thèse de médecine soutenue à Paris en 1913 : Histoire des origines et de l’évolution de l’idée de dégénérescence en médecine mentale. Nous signalerons quelques unes de ses publications les plus importantes : — (avec Charles Vallon). La psychiatrie médico-médicale dans l’œuvre de Zacchias  (1584-1659). Article paru dans la « Revue de psychiatrie et de psychologie expérimentale », (Paris), 8e série, 16e année, tome XVI, 1912, pp. 46-82, 90-106. [en ligne sur notre site] — Histoire des En lire plus