Articles du mot-clé : double

Claude Lecouteux. Le double, le cauchemar, la sorcière. Extrait de la revue « Études Germaniques », (Paris), 43eannée, n°4, octobre-décembre 1988, pp. 395-405.

Claude Lecouteux. Le double, le cauchemar, la sorcière. Extrait de la revue « Études Germaniques », (Paris), 43eannée, n°4, octobre-décembre 1988, pp. 395-405.   Claude Lecouteux est un médiéviste, germaniste et professeur des universités français, spécialisé dans les études médiévales allemandes. Ses axes de recherches sont : Les êtres de la mythologie populaire — Les croyances touchant aux morts et à la mort — Les mythes, contes et légendes — La magie. Ses très nombreux travaux nous conduisent à quelques choix arbitraires : — Mara, Ephialtes, incubus. Extrait de la revue « Études Germaniques », (Paris), 42eannée, n°1, janvier-mars 1987, pp. 1-24. [en ligne sur notre site] — Démons et génies du terroir au Moyen Âge (préface de Régis Boyer), Paris, Imago, 1995. — Fées, sorcières et loups-garous au Moyen Âge : histoire du double(préface de Régis En lire plus

Henri Labouret. La Sorcellerie au Soudan Occidental. Extrait de la revue « Africa : Journal of the International African Institute », (Cambridge), Vol. 8, n°4, Octo., 1935), pp. 461-472.

Henri Labouret. La Sorcellerie au Soudan Occidental. Extrait de la revue « Africa : Journal of the International African Institute », (Cambridge), Vol. 8, n°4, Octo., 1935), pp. 461-472.   Henri Labouret (1878-1959). Licencié en droit, élève officier en 1907, il devient lieutenant des tirailleurs sénégalais. Blessé au cours des opérations en Côte d’Ivoire, il devient administrateur. Il s’intéresse alors plus spécialement à l’ethnographie. Parlant déjà le mandingue et le peul, il apprend le lobe, le brirdor et le dian. Il est nommé le 1er juillet 1930, lors de la constitution de la Société des Africanistes; membre du conseil. Quelques publications parmi de très nombreuses publications: — Les tribus du rameau Lobi , 1931. — Les Mading et leur langue, 1933. — Histoire En lire plus

Les hallucinations autoscopiques et leur rapport avec les apparitions télesthésique. Article paru dans la « Revue des Etudes Psychiques », (Paris), 2e série. – 2e année, n° VI, juin 1902, pp. 161-169.

Les hallucinations autoscopiques et leur rapport avec les apparitions télesthésique.  Article paru dans la « Revue des Etudes Psychiques », (Paris), 2e série. – 2e année, n° VI, juin 1902, pp. 161-169. Parmi ce que nous appelons aujourd’hui les troubles spéculaires, nous trouvons les hallucinations autosomiques, appelées aussi deutéroscopiques, dont Paul Sollier fut un des principaux concepteur. La critique spiritualiste présentée ici nous propose un regard différent. [p. 161] LES HALLUCINATIONS AUTOSCOPIQUES ET LEURS RAPPORT AVEC LES APPARITIONS TELESTHESIQUES HALLUCINATIONS SUBJECTIVES ET HALLUCINATIONS OBJECTIVES M. le Dr Sollier a lu dernièrement à la Société de Psychologie de Paris une étude sur les hallucinations autosomiques, c’est-à-dire celles où le sujet à la vision de lui-même. Brierre de Boismont les avait signalés sous le En lire plus