Articles du mot-clé : dépersonnalisation

P. Balvet. De l’importance du sentiment de dépersonnalisation dans la pathogénie des délires. Extrait de la revue « L’Évolution psychiatrique », (Paris), fascicule IV, 1936, pp. 3-26.

P. Balvet. De l’importance du sentiment de dépersonnalisation dans la pathogénie des délires. Extrait de la revue « L’Évolution psychiatrique », (Paris), fascicule IV, 1936, pp. 3-26.   Paul Balvet (1907-2001). Psychiatre. Il dirige l’hôpital psychiatrique de Saint-Alban à partie de 1936, où il initie d’importantes réformes pour humaniser l’asile qui l’époque héberge quelque 500 malades. Il accueille François Tosquelles avec lequel, quelques année plus tard, en 1942, au Congès de Montpellier, ils dénoncent l’immobilisme et la décadence du système asilaire Français, ainsi que l’état des malades mentaux soumis à un véritable génocide. Nous renvoyons à l’histoire de ce lieu mythique largement étudié dès lors. On admet aujourd’hui qu’il fut à l’origine de l’histoire de la psychothérapie institutionnelle. Quelques publication : — (avec A. Chaurand). Asile et En lire plus

Dugas et Moutier. La dépersonnalisation et la perception extérieure. Extrait du « Journal de psychologie normale et pathologique », (Paris), septième année, 1910, pp. 481-498.

Dugas et Moutier. La dépersonnalisation et la perception extérieure. Extrait du « Journal de psychologie normale et pathologique », (Paris), septième année, 1910, pp. 481-498.   Ludovic Dugas. Dépersonnalisation et absence. Extrait du « Journal de psychologie normale et pathologique », (Paris), XXXIIIe année, n°5-6, 1936, pp. 359-367.   Ludovic Dugas (1857-1942). Agrégé de philosophie, Docteur es lettre, bien connu pour avoir repris de Leibnitz, dans ses Essais sur l’Entendement humain, tome II, chapitre XXI, le concept de psittacus, et en avoir inscrit définitivement le concept de psittacisme dans la psychiatre française par son ouvrage : Le psittacisme et la pensée symbolique. Psychologie du nominalisme. Paris, Félix alcan, 1896. 1 vol. in-8°, 2 ffnch., 202 p. Dans la « Bibliothèque de Philosophie Contemporaine ». Il s’est intéressé précisément au « rêve » En lire plus

Th. Galicier. La conscience de soi. Extrait de la « Revue philosophique de la France et de l’Étranger », (Paris), 1877, 2éme semestre, pp. 72-80.

Th. Galicier. La conscience de soi. Extrait de la « Revue philosophique de la France et de l’Étranger », (Paris), 1877, 2éme semestre, pp. 72-80.   Théophile Galicier (1840-19..?). Docteur en médecine, membre correspondant de la Société de Médecine e Marseille.Quelques publications: —  Théorie de l’unité vitale. Paris, A. Delahaye, 1869. — Vie de l’univers, ou Étude de physiologie générale et philosophique appliquée à l’univers et faisant suite à la « Théorie de l’unité vitale ». Paris, A. Delahaye, 1873. Les [p.] renvoient aux numéros de la pagination originale de l’article. – Les  images ont été rajoutées par nos soins. – Nouvelle transcription de l’article original établie sur un exemplaire de collection personnelle sous © histoiredelafolie.fr [p. 72] LA CONSCIENCE DU MOI Un de mes malades, homme de 68 ans, fut atteint En lire plus