Articles du mot-clé : démonomanie

Macario Maurice. Des hallucinations. Première partie. Extrait des « Annales médico-psychologiques », (Paris), tome VI, 2, 1845, pp. 317-349.

Macario Maurice. Des hallucinations. Première partie. Extrait des « Annales médico-psychologiques », (Paris), tome VI, 2, 1845, pp. 317-349.   Article paru en deux partie, la seconde : Les rêves pathologiques, 1847, également sur notre site. Ces deux articles sont le ferment de l’ouvrage qui paraîtra quelques années pus tard, en 1846 (voir ci-dessous). Maurice-Martin-Antonin Macario (1811-1898). Médecin aliéniste qui participa aux fameux débats des années 50 sur les hallucinations avec Lélut et Brierre de Boismont, il mobilisa son attention et ses recherches également sur les rêves. Elève de Leuret il proposa comme thérapeutique de la démonomanie, un traitement moral énergique. Nous avons retenu de ses nombreuses publications : — Etude clinique sur la démonomanie. Article parut dans les « Annales médico-psychologiques », (Paris), tome En lire plus

Anonyme. Sœur Saint-Fleuret. Une religieuse mordue par le diable. Extrait du journal « La Lanterne », (Paris), vingt-cinquième année, n° 9185, mardi 17 juin 1902, page 2, colonne 2-3.

Anonyme. Sœur Saint-Fleuret. Une religieuse mordue par le diable. Extrait du journal « La Lanterne », (Paris), vingt-cinquième année, n° 9185, mardi 17 juin 1902, page 2, colonne 2-3.   [p. 2, colonne 2] SŒUR SAINT-FLEURET UNE RELIGIEUSE MORDUE PAR LE DIABLE À l’orphelinat de Grèzes. — Les tribulations de sœur Saint-Fleuret. — Brûlures et empreintes de mâchoires. — A quand le pèlerinage ? Les journaux de l’Aveyron ayant raconté des faits extraordinaires qui se passeraient à l’orphelinat de Grèzes, près de Laissac, concernant une religieuse de cet établissement, nous avons demandé confirmation à notre correspondant de Rodez, qui nous adresse la dépêche suivante : Rodez, 14 juin. Une religieuse, la sœur Saint-Fleuret, originaire du canton de Bozonis, est bien atteinte de démonomanie. Cela En lire plus

Ernest Laut. La Démonomanie. Comment on punissait les sorciers. Extrait du journal « La Charente », (Angoulème), cinquante-cinquième année, vendredi 12 février 1926, pp. 2, colonne 5 – page 3 colonne 1.

Ernest Laut. La Démonomanie. Comment on punissait les sorciers. Extrait du journal « La Charente », (Angoulème), cinquante-cinquième année, vendredi 12 février 1926, pp. 2, colonne 5 – page 3 colonne 1.   Ernest Laut (1864-1951). Journaliste, rédacteur en chef du Petit journal, où il écrivit sous le nom de plume : Jean Lecoq. – Auteur dramatique. Les [p.] renvoient aux numéros de la pagination originale de l’article. – Les  images ont été rajoutées par nos soins. – Nouvelle transcription de l’article original établie sur un exemplaire de collection personnelle sous © histoiredelafolie.fr [p. 2, colonne 5] LA DÉMONOMANIE Comment on punissait les sorciers Sortilège, maléfice, exorcisme… voilà des mots qui ne sont plus de notre temps et qu’on s’étonne, au XXe siècle, de voir imprimés En lire plus