Articles du mot-clé : délire

Auguste Motet. Cauchemar. Extrait du « Nouveau Dictionnaire de Médecine et de Chirurgie pratiques – Jaccoud », (Paris), 1867, Tome VI, pp. 550-567.

Auguste Motet. Cauchemar. Extrait du « Nouveau Dictionnaire de Médecine et de Chirurgie pratiques – Jaccoud », (Paris), 1867, Tome VI, pp. 550-567. L’auteur divise l’historique en trois périodes. 1° La période hippocratique ou humorale, s’étendant depuis les temps les plus reculés jusque vers le XIe siècle. 2° La période des exagérations entretenues par l’ignorance, l’exaltation du sentiment, du merveilleux : c’est le temps des apparitions démoniaques, des évocations de la sorcellerie ; elle finit au XVIIIe siècle. 3° La période contemporaine où les faits sont autrement interprétés et rentrent dans le domaine purement médical, d’où ils n’auraient jamais dû sortir. MOTET Auguste (1832-1909). Directeur médical de la maison de santé Belhomme à Paris. – Membre de l’Académie de médecine (élu en 1895). – Président En lire plus

Henri Dagonet. Du rêve et du délire alcoolique. Extrait des « Annales médico-psychologique », 7e série, T. IX, 47e année, 1889, pp. 193-208 et 7e série, T. X, 47e année, 1889, 337-354.

Henri Dagonet. Du rêve et du délire alcoolique. Extrait des « Annales médico-psychologique », (Paris), 7e série, T. IX, 47e année, 1889, pp. 193-208 et 7e série, T. X, 47e année, 1889, 337-354.   Henri Dagonet (1823-1902). Médecin aliéniste. Président de la la Société médico-psychologique (1885). Fils de Grégoire Dagonet, lui même médecin aliénéniste et fondateur de l’asile de Châlons-sur-Marne. A l’ouverture de l’asile Sainte-Anne en 1867, il est nommé médecin en chef de la division des hommes. Il est l’auteur d’un Traité élémentaire et pratique des maladies mentales, qui connut deux éditions. La seconde de 1876, a cela de remarquable qu’elle fut la première publication psychiatrique à faire appel à la photographie. Mais aussi : — Les sentiments et les passions En lire plus

Gilbert Robin. Les haines familiales. Extrait des « Annales médico-psychologiques », (Paris), douzième série, tome premier, quatre-vingt-quatrième année, 1926, pp. 309-329.

Gilbert Robin. Les haines familiales. Extrait des « Annales médico-psychologiques », (Paris), douzième série, tome premier, quatre-vingt-quatrième année, 1926, pp. 309-329.   Comme bien souvent, cet article anticipe la parution prochaine d’un auteur sur un sujet précis, ce qui enfaite la parution princeps. Gilbert Robin (1893-1967). Romancier, essayiste et psychiatre français, spécialiste de l’enfance et de l’adolescence, connu sous les pseudonymes de « Gil Robin » et de « Docteur G. Durtal ». Il fut l’un des premiers médecins français à s’intéresser à la psychanalyse et à visiter Sigmund Freud (1928). Il fut également en contact avec les premiers membres du moment des surréalistes. Quelques publications : — (avec Henri Colin). Délire de possession chez une mélancolique avec hallucinations psychomotrices obsédantes à caractère coprolalique. En lire plus