Articles du mot-clé : délire

Alfred Maury. De l’Hallucination au point de vue philosophique et historique ou examen critique de l’opinion émise par M. Brierre de Boismont, touchant les caractères auxquels on doit reconnaître l’hallucination chez certains personnages célèbres de l’histoire. Extrait des « Annales médico-psychologiques », (Paris), 1845, tome V, pp. 317-338. — Suivi par la Réponse de M. Brierre de Boismont à la critique de M. Maury. Extrait des « Annales médico-psychologiques », (Paris), 1845, tome V, pp. 339-341

Alfred Maury. De l’Hallucination au point de vue philosophique et historique ou examen critique de l’opinion émise par M. Brierre de Boismont, touchant les caractères auxquels on doit reconnaître l’hallucination chez certains personnages célèbres de l’histoire. Extrait des « Annales médico-psychologiques », (Paris), 1845, tome V, pp. 317-338. — Suivi par la Réponse de M. Brierre de Boismont à la critique de M. Maury. Extrait des « Annales médico-psychologiques », (Paris), 1845, tome V, pp. 339-341.   Louis-Ferdinand-Alfred MAURY  (1817-1892). Très tôt, dès 1836, il se consacre à l’étude de l’archéologie des langues anciennes et modernes, de la médecine et du droit. Son poste officiel à la Bibliothèque nationale, puis à la celle de l’Institut, lui permet d’être au centre du dispositif de ses recherches. Dès l’origine En lire plus

M. A. E. Boffinet. Dissertation physiologique sur le sommeil. Thèse n°148. Présentée et soutenue à la Faculté de Médecine de Paris, le 4 juillet 1820, pour obtenir le Docteur en médecine. A Paris, de l’imprimerie Didot jeune, 1820. 1 vol. in-4°, 24 p.

M. A. E. Boffinet. Dissertation physiologique sur le sommeil. Thèse n°148. Présentée et soutenue à la Faculté de Médecine de Paris, le 4 juillet 1820, pour obtenir le Docteur en médecine. A Paris, de l’imprimerie Didot jeune, 1820. 1 vol. in-4°, 24 p   Nous n’avons pas trouvé d’éléments bio-bibliographiques sur M. A. E. Boffinet, qu’il est originaire d Sauzé-Vaussais dans le département des Deux-Sèvres. Les [p.] renvoient aux numéros de la pagination originale de l’article. – Les images ont été rajoutées par nos soins. – Nouvelle transcription de l’article original établie sur un exemplaire de collection privée sous © histoiredelafolie.fr [p. 5] DISSERTATION PHYSIOLOGIQUE SUR LE SOMMEIL. Sans cesse entouré d’objets d’excitation pour ses organes, l’homme verrait bientôt ceux-ci s’épuiser En lire plus

Alfred Maury. Des Hallucinations du mysticisme chrétien. Extrait de la « Revue des Deux Mondes », 2e série de la nouvelle période, tome 8, 1854 (pp. 454-482).

Alfred Maury. Des Hallucinations du mysticisme chrétien. Extrait de la « Revue des Deux Mondes », 2e série de la nouvelle période, tome 8, 1854 (pp. 454-482). Louis-Ferdinand-Alfred MAURY  (1817-1892). Très tôt, dès 1836, il se consacre à l’étude de l’archéologie des langues anciennes et modernes, de la médecine et du droit. Son poste officiel à la Bibliothèque nationale, puis à la celle de l’Institut, lui permet d’être au centre du dispositif de ses recherches. Dès l’origine membre de la Société des Annales médico-psychologiques, bien de non médecin, il sera un contributeur zèlé de celles-ci. Ses travaux sur le sommeil et les rêves, en particulier l’analyse de ses propres rêves, en font un précurseur, sur bien des points, des théories que développa la psychanalyse, ainsi que En lire plus