Articles du mot-clé : damnation

Em. M. de Monter. Géhennes et piloris. Extrait de « Le Propagateur homéopathique, scientifique et littéraire », (Paris), 1857.

Em. M. de Monter. Géhennes et piloris. Extrat de « Le Propagateur homœopathique, scientifique et littéraire / publié par une société de médecins, savants et d’hommes de lettres sous la direction du Dr Oriard », (Paris), n°38, jeudi 3 septembre 1857, pp. 3-4 sur 3 colonnes, et n°39, jeudi 10 septembre 1857, pp. 3-4 sur 3 colonnes.   Les [p.] renvoient aux numéros de la pagination originale de l’article. – Nous avons gardé l’orthographe, la syntaxe et la grammaire de l’original.
–  Les images ont été rajoutées par nos soins. – Nouvelle transcription de l’article original établie sur un exemplaire de collection privée sous © histoiredelafolie.fr [n° 38, jeudi 3 septembre 1857] [page 3, colonne 1] GÉHENNES ET PILORIS. Il n’est pas une En lire plus

Esquirol. Démonomanie. Extrait du « Dictionnaire des sciences médicales – Panckoucke », tome 8, DAC-DES, 1814, pp. 294-318.

Esquirol. DÉMONOMANIE. Extrait du « Dictionnaire des sciences médicales – Panckoucke », (Paris), tome 8, DAC-DES, 1814, pp. 294-318. Jean-Étienne-Dominique Esquirol est né à Toulouse le 4 janvier 1772 et mort à Paris le 12 décembre 1840. Médecin aliéniste, il est à l’origine de la loi de 1838 obligeants chaque département français à se doter d’un asile psychiatrique, qui deviendront les hôpitaux spécialisés. Il fût en médecine l’élève de Jean-Nicolas Corvisart et le collaborateur de Philippe Pinel à l’hôpital de la Salpêtrière. Sur le plan épistémologique il fut l’un des premiers à établir une distinction entre hallucination et illusion. Nous renvoyons pour plus de détails sur la vie et la carrière de ce pilier fondateur de la psychiatrie au Dictionnaire biographique de En lire plus

Collineau. Contribution à l’étude du délire religieux. Article paru dans le « Bulletins de la Société d’anthropologie de Paris », (Paris) IIe Série, tome 10, 1875, pp. 380-404.

Alfred Collineau. Contribution à l’étude du délire religieux.  Article paru dans le « Bulletins de la Société d’anthropologie de Paris », (Paris) IIe Série, tome 10, 1875, pp. 380-404. Alfred Collineau (1832-1894 (?). Docteur en médecine, Médecin-inspecteur des écoles communales, il est membre de la Société d’anthropologie. En 1885, il rejoint la rédaction de la revue L’Homme de Gabriel de Mortillet. Quelques publications : — Les inférieurs. L’idiot. In « L’homme, journal illustré des sciences anthropologiques, Paris, Octave Doin, 1885. — Lettre à mes concitoyens. En ventre chez tous les principaux libraires, 1872. — Première lettre à mes concitoyens : la République, ses garanties de stabilité en France ; Deuxième lettre à mes concitoyens : la crise, appel à l’union, ce que c’est qu’une En lire plus