Articles du mot-clé : crime

Gilles de la Tourette. L’épilogue d’un procès célèbre : affaire Eyraud-Bompard. Paris, aux bureaux du Progrès Médical et E. Lecrosnier et Babé, 1891. 1 vol. in-8°, 16 p.

Gilles de La Tourette. L’épilogue d’un procès célèbre : affaire Eyraud-Bompard. Paris, aux bureaux du Progrès Médical et E. Lecrosnier et Babé, 1891. 1 vol. in-8°, 16 p.   Georges Albert Édouard Brutus Gilles de la Tourette (1857-1904). Médecin aliéniste, élève de Charcot, dont il fut l’un des éditeurs de ses Leçons, bien connu pour le syndrome neurologique portant son nom, caractérisé par des tics, moteur et verbaux, souvent associés à la coprolalie. Il défendra les idées de Charcot qui – tout en conservant l’idée d’une localisation cérébrale et à son corps défendant – promut l’idée d’une origine psychogénétique de l’affection en faisant apparaître et disparaître les symptômes par L’hypnose. Quelques publications : — L’hypnotisme et les états analogues au En lire plus

G. Lavallée. Traitement orthopédique ou cure radical ? Extrait de la revue « Le concours médicale, journal de médecine et de chirurgie. », (Paris), 57e année, n°8, 24 février 1935, pp. 583-585.

G. Lavallée. Traitement orthopédique ou cure radical ? Extrait de la revue « Le concours médicale, journal de médecine et de chirurgie. », (Paris), 57e année, n°8, 24 février 1935, pp. 583-585.   Nous n’avons trouvé aucune donnée bio-bibliographie sur ce médecin. Pour toute présentation nous reproduisons une phrase de son introduction : « … et la mission prend fin sur un bûcher, au fond d’une prison, ou bien, très naturellement, dans l’oubli universel. Tel est le sort que je souhaiterais volontiers à la plus récente et la plus insupportable prophétesse des temps présents : la psychanalyse ! » Les [p.] renvoient aux numéros de la pagination originale de l’article. – Les notes de bas de page ont été renvoyées en fin d’article. – L’images a En lire plus

Antheaume et Paul Schiff. Sur quelques applications médico-légal de la psychanalyse. Extrait des « Annales de médecine légale et de criminologie », (Paris), cinquième année, n°8 , octobre 1925, pp. 420-422.

Antheaume et Paul Schiff. Sur quelques applications médico-légal de la psychanalyse. Extrait des « Annales de médecine légale et de criminologie », (Paris), cinquième année, n°8 , octobre 1925, pp. 420-422.   André-Alphonse-Luis Antheaume (1867-1927). Neuro-psychiatre. Médecin honoraire de la Maison de Charenton. Médecin du Sanatorium de la Malmaison (Rueil).Officier d’Académie 1898. Officier de l’Instruction Publique 1903. Chevalier (1920) puis Officier (1926) de la Légion d’Honneur. C’est à l’Asile clinique (Sainte-Anne), dans le service de Valentin Magnan, et surtout à la Clinique des maladies mentales dirigée par le professeur Alix Joffroy qu’il trouve matière à sa thèse de médecine sur la toxicité des divers alcools (1897), et sa mesure par la méthode de Joffroy et Serveaux. En 1899, il devient chef En lire plus