Articles du mot-clé : cénesthésie

Les hallucinations autoscopiques et leur rapport avec les apparitions télesthésique. Article paru dans la « Revue des Etudes Psychiques », (Paris), 2e série. – 2e année, n° VI, juin 1902, pp. 161-169.

Les hallucinations autoscopiques et leur rapport avec les apparitions télesthésique.  Article paru dans la « Revue des Etudes Psychiques », (Paris), 2e série. – 2e année, n° VI, juin 1902, pp. 161-169. Parmi ce que nous appelons aujourd’hui les troubles spéculaires, nous trouvons les hallucinations autosomiques, appelées aussi deutéroscopiques, dont Paul Sollier fut un des principaux concepteur. La critique spiritualiste présentée ici nous propose un regard différent. [p. 161] LES HALLUCINATIONS AUTOSCOPIQUES ET LEURS RAPPORT AVEC LES APPARITIONS TELESTHESIQUES HALLUCINATIONS SUBJECTIVES ET HALLUCINATIONS OBJECTIVES M. le Dr Sollier a lu dernièrement à la Société de Psychologie de Paris une étude sur les hallucinations autosomiques, c’est-à-dire celles où le sujet à la vision de lui-même. Brierre de Boismont les avait signalés sous le En lire plus

Réflexions sur un rêve. Par Ludovic Dugas. 1934.

Ludovic Dugas. Réflexions sur un rêve. Article parut dans le « Journal de Psychologie normale et pathologique », (Paris), XXXIe année, n°9-10, 15 novembre – 15 décembre 1934, pp. 798-800. Ludovic Dugas (1857-1942). Agrégé de philosophie, Docteur es lettre, bien connu pour avoir repris de Leibnitz, dans ses Essais sur l’Entendement humain, tome II, chapitre XXI, le concept de psittacus, et en avoir inscrit définitivement le concept de psittacisme dans la psychiatre française par son ouvrage : Le psittacisme et la pensée symbolique. Psychologie du nominalisme. Paris, Félix alcan, 1896. 1 vol. in-8°, 2 ffnch., 202 p. Dans la « Bibliothèque de Philosophie Contemporaine ». Il s’est intéressé précisément au « rêve » sur lequel il publia de nombreux articles. Il est également à l’origine du concept de dépersonnalisation En lire plus

Sur la pensée mystique et la pensée morbide. Par Paul Courbon. 1927.

Paul Courbon. Sur la pensée mystique et la pensée morbide. In « Journal de psychologie normale et pathologique », (Paris), XXIVe année, 1927, pp. 146-161. Paul Courbon (1879-1958). médecin de l’asile public d’Amiens, qui, de son côté, y va de sa critique d’un supposé pansexulisme freudien. Courbon sera par la suite affecté à l’hôpital de Stephansfeld (Alsace) où il permettra à Blondel de faire des observations et il sera, en 1927, avec Gabriel Fail, l’inventeur du syndrome d’illusion de Frégoli. Quelques publications : — Étude psychiatrique sur Benvenuto Cellini (1500-1571) Lyon, A. Storck et Cie, 1906 — Asthénomanie et psychose maniaque dépressive. Extrait de la Revue de Psychiatrie de juillet 1912. Paris, Octave Doin et Fils, 1912. 1 vol. 15.4/24 [in-8°], 11 p. En lire plus