Articles du mot-clé : apparition

Michéa. Des hallucinations dans la magie. Extrait de la « Revue Contemporaine », (Paris), huitième année,2e série, tome septième, XLIIe de la collection, 1859, pp. 501-537.

Michéa. Des hallucinations dans la magie. Extrait de la « Revue Contemporaine », (Paris), huitième année,2e série, tome septième, XLIIe de la collection, 1859, pp. 501-537. Ce long article a pris comme prétexte la parution du livre de M. Philips (pseudonyme de Durand de Gros) pour brosser une impressionnante fresque de l’histoire de la magie, et des rapports de celle-ci avec les théories de l’hallucination. Claude-François Michéa (1815-1882). Médecin aliéniste, d’abord interne, puis directeur durant de longues années de à la maison de santé Marcel-Sainte-Colombe, drue Picpus, à Paris. Un des fondateur de la Société médico-psychologique et un des plus actifs collaborateurs des Annales média-psychologiques. Il fut un des premiers aliénistes à traiter de la question de la folie et de la responsabilité des En lire plus

L’espouvantable et prodigieuse vision des Fantosmes au nombre de douze mille advenues au Pays d’Angoulmois et veuz par les habitants de là en grande admiration. Paris, Heureux Blanvillain (Jouxte la copie imprimée à Périgueux), 1608, 1 vol. in-12.

L’espouvantable et prodigieuse vision des Fantosmes au nombre de douze mille advenues au Pays d’Angoulmois et veuz par les habitants de là en grande admiration. Paris, Heureux Blanvillain (Jouxte la copie imprimée à Périgueux), 1608, 1 vol. in-12. Repris dans les « Bulletins et mémoires de la Société Archéologique et Historique de la Charente, année 1926-1927 », (Angoulême), Imprimerie Ouvrière, 1928, pp. CXVIII-CXX. [c’est sur ce document que nus avons effectué la reprise du texte.]  [Références: Y.-P.: 515.] [p. CXVIII] L’ESPOUVANTABLE ET PRODIGIEUSE VISION DES FANTOMES AU NOMBRE DE DOUZE MILLE ADVENUS AU PAYS D’ANGOULMOIS & VEUX PAR LES HARITANS DE LA, EN GBANDE ADMIRATION A Paris, chez Heureux Bianvilain, rue Saint-Victor, au trois Mores. M D C VIII Jouxte la coppie En lire plus

Alfred Maury. EXTASE. Extrait de la “Nouvelle Encyclopédie, ou dictionnaire philosophique, scientifique, littéraire et inductriel, offrant le tableau des connaissances humaines au dix-neuvièmesiècle par ne société de savans et de littérateurs, sous le direction de P. Leroux et J. Reynad”, (Paris), tome V, EPI-FORC, 1843, pp. 183 – 192.

Alfred Maury. EXTASE. Extrait de la “Nouvelle Encyclopédie, ou  dictionnaire philosophique, scientifique, littéraire et inductriel, offrant le tableau des connaissances humaines au dix-neuvièmesiècle par ne société de savans et de littérateurs, sous le direction de P. Leroux et J. Reynad”, (Paris), tome V, EPI-FORC, 1843, pp. 183, colonne 1 – pp. 192, colonne 2.   Louis-Ferdinand-Alfred MAURY  (1817-1892). Très tôt, dès 1836, il se consacre à l’étude de l’archéologie des langues anciennes et modernes, de la médecine et du droit. Son poste officiel à la Bibliothèque nationale, puis à la celle de l’Institut, lui permet d’être au centre du dispositif de ses recherches. Dès l’origine membre de la Société des Annales médico-psychologiques, bien de non médecin, il sera un contributeur zèlé En lire plus