Articles du mot-clé : antiquité

Charles Richet. Occultisme dans l’Antiquité. Extrait de la revue « Annales des sciences psychiques », (Paris), 12e année, 1902, pp. 310-312.

Charles Richet. Occultisme dans l’Antiquité. Extrait de la revue « Annales des sciences psychiques », (Paris), 12e année, 1902, pp. 310-312.   Charles Richet (1850-1935), physiologiste lauréat du prix Nobel de médecine en 1913 pour sa description de l’anaphylaxie. Membre de l’Académie de Médecine, de l’Académie des Sciences, il dirigea le Revue scientifique et nous laissa un grand nombre de travaux, en particulier de nombreux articles dans les revues et l’époque et plusieurs ouvrages. Esprit curieux et ouvert il se révéla tour à tour philosophe, psychologue et excellent littérateur. Il fut l’un des cofondateur de l’Institut Métapsychique International (1919) et consacrera une grande parie de sa vie à l’étude des phénomènes paranormaux ou considérés comme tels, qui le poussèrent quelquefois à des excès En lire plus

Henry Meige. Les possédés des dieux dans l’art antique. Extrait de « Nouvelle iconographie de la Salpêtrière. Clinique des maladies du système nerveux », (Paris), tome septième, 1894, 35-64.

Henry Meige. Les possédés des dieux dans l’art antique. Extrait de « Nouvelle iconographie de la Salpêtrière. Clinique des maladies du système nerveux », (Paris), tome septième, 1894, 35-64.   Henry Meige (1866-1940).  Élève de Jean-Martin Charcot à la Salpêtrière, il fut un des derniers internes. Ses talents de dessinateur le font être titulaire de la chaire d’anatomie artistique de l’École des beaux-arts de Pais en 1920, tout comme le fut Paul Richer, avec qui il a partagé plusieurs publications. Quelques publications e collaboration avec Jean-Martin Charcot : — Étude sur certains névropathes voyageurs. Paris, 1893. — Leçons cliniques sur les maladies mentales et nerveuses : (Salpêtrière, 1887-1894), 1895; (par Jules Séglas, colligées et publiées par Henry — Meige).Les tics et leur traitement. Paris, 1902 (avec En lire plus

Salomon Reinach. Les carnassiers androphages dans l’art gallo-romain. Extrait de la « Revue Celtique », (Paris) 25, 1904, p. 208-224

Salomon Reinach. Les carnassiers androphages dans l’art gallo-romain. Extrait de la « Revue Celtique », (Paris) 25, 1904, p. 208-224.   Salomon Hermann Reinach (1858-1932). Archéologue et historien de l’art. Esprit éclectique il laisse une oeuvre considérable, dans laquelle ses études sur l’histoire des religions, ainsi qu’un documentation encyclopédique dans des répertoires qui comprennent plus de 80.000 dessins. Quelques publications : — Gilles de Rais. Extrait de la Revue de l’Université de Bruxelles, décembre 1904. – Et tiré-à-part : Liège, Imprimerie électro-mécanique La Meuse, 1904. 1 vol. in-8°, 26 p., 1 ffnch. C’est de celui-ci que nous avons tiré le texte ci-dessous. [en ligne sur notre site] — Cultes mythes et religions. Paris, Editions Rober Laffont, 1999. 1 vol. 1258 p. Dans la En lire plus