Articles du mot-clé : anthropophagie

Emmanuel Cosquin. Cannibalisme et folk-lore. Extrait de « Les Contes indiens et l’Occident », (Paris), 1922, pp. 208-218.

Emmanuel Cosquin. Cannibalisme et folk-lore. Extrait de « Les Contes indiens et l’Occident », (Paris), 1922, pp. 208-218.   Emmanuel Cosquin (1841-1919). Folkloriste ayant défendu la thèse selon laquelle les contes européens seraient d’origine indienne. Quelques  publications : — Contes populaires de Lorraine (Paris, 1886) — Les Contes indiens et l’occident, Édouard Champion, Paris, 1922 (ouvrage posthume). Les [p.] renvoient aux numéros de la pagination originale de l’article. –  Les images ont été rajoutées par nos soins. – Nouvelle transcription de l’article original établie sur un exemplaire de collection privée sous © histoiredelafolie.fr [p. 208] CANNIBALTSME ET FOLK-LORE A PROPOS D’UN DES CONTES PRÉCÉDENTS Il ne sera peut-être pas sans intérêt de revenir sur le conte grec [p. 209] d’Astérinos et Poulia, En lire plus

Herbert-Ward. Cannibalisme. Extrait de la revue « Æsculape », (Paris), 1911, pp. 190-192.

Herbert-Ward. Cannibalisme. Extrait de la revue « Æsculape », (Paris), 1911, pp. 190-192.   Herbert-Ward (1863-1919). Sculpteur africaniste, illustrateur et explorateur anglais. Quelques publications : — Five Years With the Congo Cannibals, Londres, Chatto & Windus, 1891. — My Life With Stanley’s Rear Guard, CL Webster, 1891. — Chez les Cannibales de l’Afrique Centrale, Plon, Paris, 1910 (traduit par Raymond Woog de l’anglais : A Voice from the Congo Londres, Scribner & Sons, 1910.).   Les [] renvoient à la pagination originale de l’article. – Les images sont celles de l’article original, sauf le portrait de l’auteur qui a été rajoutée par nos soins. – Nouvelle transcription de l’article original établie sur un exemplaire de collection privée sous © histoiredelafolie.fr [p. 190, colonne En lire plus

Étienne Georget. Examen médical des procès criminels des nommés LÉGER, FELDTMANN, LECOUFFE, JEAN-PIERRE PAPAVOINE, dans lesquels l’aliénation mentale a été alléguée comme moyen de défense. Extrait des « Archives générales de médecine », (Paris), 3e année, tome VIII, 1825,  pp. 149-214.

Étienne Georget. Examen médical des procès criminels des nommés LÉGER, FELDTMANN, LECOUFFE, JEAN-PIERRE PAPAVOINE, dans lesquels l’aliénation mentale a été alléguée comme moyen de défense. Extrait des « Archives générales de médecine », (Paris), 3e année, tome VIII, 1825,  pp. 149-214.   Un texte princeps puisque ici Georget, par l’analyse de cinq homicides, démontre que les juges doivent absolument prendre l’avis d’un médecin pour différencier les meurtriers des malades atteints de monomanie homicide. Dès l’année suivante, des médecins furent appelés à la barre, dans les cas douteux. Il introduit ainsi la notion psychiatrie médico-légale.  Etienne-Jean Georget (1795-1828). Médecin aliéniste élève de Philipe Pinel et Jean-Étienne-Dominique Esquirol. Il est connu pour ses écrits en psychopathologie, et aussi pour avoir demandé à Théodore Géricault de faire des En lire plus