Articles du mot-clé : amnésie

Eugène Azam. Amnésie périodique. Dédoublement de la personnalié. Extrait de « La Revue Scientifique », (Paris), 2esérie, 5eannée, n°47, 1ersemestre, 20 mai 1876, pp. 481-490.

Eugène Azam. Amnésie périodique. Dédoublement de la personnalié. Extrait de « La Revue Scientifique », (Paris), 2esérie, 5eannée, n°47, 1ersemestre, 20 mai 1876, pp. 481-490.   Le premier texte publié sur Félida X… dans lequel Azam étudie la dissociation de la personnalité. Étienne Eugène Azam (1822-1899). Chirurgien bordelais qui s’intéressa beaucoup à la psychologie en général et à l’hypnotisme en particulier. Il fut avec Alfred Velpeau et Paul Broca, un des premier à découvrir l’anglais Braid et sa théorie de l’hypnotisme, et à en faire connaitre la pensée en France. Quelques unes de ses publications : — De la folie sympathique provoquée ou entretenue par les lésions organiques de l’utérus et de ses annexes, mémoire adressé à la Société médico-psychologique. Bordeaux : impr. de En lire plus

Eugène Azam. Hypnotisme, double conscience et altérations de la personnalité ; préface par le professeur J.-M. Charcot. (Paris), J.-B. Baillière et fils, 1887. 1 vol.

Eugène Azam. Hypnotisme, double conscience et altérations de la personnalité ; préface par le professeur J.-M. Charcot. (Paris), J.-B. Baillière et fils, 1887. 1 vol. in-16, 294 p.  Dans la Bibiothèque scientifique contemporaine.   Eugène Azam fut à l’origine de la première définition et délimitation du concept de « dédoublement de la personnalité » dérivé de celui de double conscience et es travaux de Krishaber, Mesnet et quelques autres, maintenant nommés troubles de la personnalité multiple. Étienne Eugène Azam (1822-1899). Chirurgien bordelais qui s’intéressa beaucoup à la psychologie en général et à l’hypnotisme en particulier. Il fut avec Alfred Velpeau et Paul Broca, un des premier à découvrir l’anglais Braid et sa théorie de l’hypnotisme, et à en faire connaitre la pensée en En lire plus

La dissolution de la personnalité, la dépersonnalisation et le duplicisme. A propos de trois ouvrages. Par Samuel Jankélévitch. 1907.

Samuel Jankélévitch. La dissolution de la personnalité. Article parut dans la « Revue philosophique de la France et de l’Etranger », (Paris), trente deuxième année, LXIV, juillet-décembre 1907, pp. 539-546. « L’analyse » de ces trois ouvrages est « prétexte » à l’article, fort intéressant que nous proposons ci-dessous. Samuel Jankélévitch (1869-1951). Médecin oto-rhino-laryngologie. Traducteur de nombreux ouvrages de l’allemand, du russe, de l’italien et de l’anglais en français dans les domaines aussi variés que la philosophie et la psychologie, mais aussi la médecine. Il est surtout connu pour avoir, le premier, dès 1920, traduit Freud en français; Introduction à la psychanalyse (Payot 1921) et poursuivi ce travail durant plusieurs années. Il était le père du grand philosophe Vladimir Jankélévitch. Les [p.] renvoient aux numéros de En lire plus