Articles du mot-clé : alcoolisme

Raoul Leroy. Un cas d’hallucinations lilliputiennes. Extrait du « Bulletin de la société clinique de médecine mentale », (Paris), troisième année, 1910, pp. 132-135.

Raoul Leroy. Un cas d’hallucinations lilliputiennes. Extrait du « Bulletin de la société clinique de médecine mentale », (Paris), troisième année, 1910, pp. 132-135.   Raoul Leroy (1869-1941). Médecin psychiatre, ancien interne des asiles de la Seine. Il est à l’origine du concept de « l’hallucination lilliputiennes » dont nous présentons ici le texte princeps et qui sera suivi de très nombreux travaux sur la même question juste après la première guerre mondiale. André Breton y puisera quelque idée dans un de ses poèmes en 1934. Quelques publications : — Les persécutés persécuteurs. Paris, 1896. — La responsabilité des hystériques. Rapport présenté au congrès des médecins aliénistes et neurologistes de France et des pays de langue française, Seizième session, Lille, 1-7 aout 1909. Lille, Le Bigot En lire plus

Paul Trénaunay. Recherches pathogéniques et cliniques sur le rêve prolongé (délire consécutif à un rêve prolongé à l’état de veille.) Thèse de Médecine de Paris, 1900-1901, n° 388. Paris, Librairie J.-B. Baillière et fils, 1901, 1 vol. in-8°, 85 p. Texte intégral.

Paul Trénaunay. Recherches pathogéniques et cliniques sur le rêve prolongé (délire consécutif à un rêve prolongé à l’état de veille.) Thèse de Médecine de Paris, 1900-1901, n° 388. Paris, Librairie J.-B. Baillière et fils, 1901, 1 vol. in-8°, 85 p. Texte intégral. [B. n. F. : 8-TH PARIS-1694 (1900-1901,56, TREN)].   Paul-Henri Trénaunay (1875-    ). Médecin neurologiste élève de Maurice Klippel, de qui est resté le syndrome Klippel-Téaunay,  apparaissant dans le développement embryonnaire et qui se caractérise par l’association d’une hypertrophie des tissus osseux et mous. Les [p.] renvoient aux numéros de la pagination originale de l’article. – Par commodité nous avons renvoyé la note originale de bas de page en fin d’article. – Les  images ont été rajoutées par nos soins. En lire plus

Georges Dumas. La logique d’un dément. Extrait de la « Revue Philosophique de France et de l’Étranger », (Paris), trente troisième année, Tome LXV, janvier-juin 1908 pp. 174-194.

Georges Dumas. La logique d’un dément. Extrait de la « Revue Philosophique de France et de l’Étranger », (Paris), trente troisième année, Tome LXV, janvier-juin 1908 pp. 174-194.   Georges Dumas (1866-1946). Médecin, psychologue, philosophe, fidèle disciple de Théodule Ribot, spécialiste des émotions. Il est chargé de cours à la Sorbonne et en 1912 professeur titulaire de psychologie expérimentale et pathologique. Il fonda des instituts à Buenos Aires, Santiago du Chili et à Rio de Janeiro l’Institut franco-brésilien. Avec Pierre Janet, à qui il succèdera à la Sorbonne, il fonde la Journal de psychologie normale et pathologique en 1903. Il est surtout connu pour son Traité de Psychologie (1924) en 2 volumes et son Nouveau Traité de psychologie en 10 volumes (1930-1947), tous En lire plus