Articles du mot-clé : Aïssaoua

Luis Rinn. Ordre religieux des Aouïssya fondé par Aouïs-ben-Karani. Chapitre XIII, extrait du live « Marabouts et Khouan. Etude sur l’Islam en Algérie », (Alger) Adolphe Jourdan, 1884, pp. 163-165.

Luis Rinn. Ordre religieux des Aouïssya fondé par Aouïs-ben-Karani. Chapitre XIII, extrait du live « Marabouts et Khouan. Etude sur l’Islam en Algérie », (Alger) Adolphe Jourdan, 1884, pp. 163-165. Louis Rinn (1868-1905). Conseiller du gouvernement, vice-président de la société historique d’Alger, ancien chef du service central des affaires indigènes. Quelques publications : — Deux chansons kabyles sur l’insurrection de 1871. — Nos frontières sahariennes. 1886. — Histoire de l’insurrection de 1871 en Algérie. 1891.   [p. 163] ORDRE RELIGIEUX DES AOUÏSSYA, fondé par Aouïs-ben-Karani. Mort en l’an 37 (657-58 de J.-C.) Omar-Abou-Assa-ben-el-Kheittab-el-Farrouk (1), compagnon du Prophète et deuxième khalife de l’Islam, se montra, toute sa vie, Musulman rigide, austère et exalté. Son fanatisme religieux ne le fit cependant jamais s’écarter des règles En lire plus

Edmond Doutté. Les Aïssâoua à Tlemcen 1900. par Edmond Doutté. Impr. de Martin frères (Châlons-sur-Marne), 1900. 1 vol. in-8°, 30 p. Texte intégral.

Edmond Doutté. Les Aïssâoua à Tlemcen 1900. par Edmond Doutté. Impr. de Martin frères (Châlons-sur-Marne), 1900. 1 vol. in-8°, 30 p. Texte intégral.  Doutté Edmond (1867-1926). Sociologue et ethnographe arabisant dont l’éclectisme surprendra ceux qui se pencheront plus précisément sur sa vie et ses travaux. Nous renvoyons à l’article que lui consacra Marccl Mauss dans l’Année sociologique en 1927. Quelques publications: — Magie et Religion dans l’Afrique du Nord. La société musulmane du Maghrib. Réédition : Paris, Editions J. Maisonneuve et P. Geuthner, 1984. 1 vol. 13.5/21.5, 3 ffnch., 617 p. EAN : 978-2720010200. Réédition de : Alger, Ad. Jourdan, 1909. — En tribu : missions au Maroc ; avec 128 photographies prises par l’auteur et 6 plans dont 4 exécutés par ses levées par En lire plus

Les Aissaouas à l’Exposition de 1900. 1901.

La confrérie des Aïssaoua ou Aïssawa a été considérée comme une secte religieuse fondée au Maroc, à Meknès, par Muhammes ben Aîssâ (1465-1523). Ils sont célèbres encore aujourd’hui dans le monde pour leur musique et leurs chants religieux. Le fascicule que nous proposons ici fut édité à l’occasion de l’Exposition Universelle tenue à Paris en 1900. Elle est un des rares textes de l’époque traitant de ce curieux sujet. Les Aissaouas à l’Exposition de 1900. 1901. La Roche-sur-Yon, s. d. [1901]. 1 vol. in-18 [11/14.2], 74 p., 3 ffnch.  ffnch. [Référence : B. n. F. : 8- LI32- 34.] Le petit format du volume conditionne celle des reproductions photographiques, et donc de la qualité des images que nous reproduisons ici. La plupart sont En lire plus