Articles du mot-clé : Afrique

A. Hermant. Les Aisssaoua. Extrait du « Monde illustré – Journal hebdomadaire », (Paris), 14e année, n°549, 19 octobre 1867, pp. 241-242.

A. Hermant. Les Aisssaoua. Extrait du « Monde illustré – Journal hebdomadaire », (Paris), 14e année, n°549, 19 octobre 1867, pp. 241-242.   Alphonse Hermant (1827-1870). Journaliste. [p. 241, colonne centrale] LES AISSAOUA   On parle beaucoup, en ce moment, d’un nouveau spectacle importé récemment d’Afrique à Paris, et qui a choisi, pour local de ses séances, les arènes athlétiques de la rue Le Peletier. Les Aïssaoua forment une secte religieuse très-répandue en Afrique et surtout en Algérie. Leur but, nous ne le connaissons pas; leur fondation remonte, disent les uns, à Aïssa, l’esclave favori du prophète, d’autres prétendent que leur confrérie a été fondée par Aïssa, savant et pieux marabout du seizième siècle. Quoiqu’il en soit, les Aïssaoua soutiennent que leur En lire plus

Maurice Delafosse. Les Religions. Extrait de « Haut-Sénégal-Niger (Soudan Français-. Série d’études publiées sous la direction de M. le Gouverneur Clozel. Première série….

Maurice Delafosse. Les Religions. Extrait de « Haut-Sénégal-Niger (Soudan Français-. Série d’études publiées sous la direction de M. le Gouverneur Clozel. Première série. Le Pays, les Peuples, les Langue, l’Histoire, les Civilisations. Tome III. Les Civilisations. Bibliographie – Index. », (Paris), Émile Larose, Chapitre VII, 1912, pp. 160-215.   Maurice Delafosse (1870-1926). Administrateur colonial français, africaniste, ethnologue, linguiste, enseignant et essayiste prolifique. Chargé de cours de langues soudanaises à l’École des langues orientales vivantes (à partir de 1909). [p. 160] CHAPITRE VII – Les religions. Quels que soient les noms que l’on donne aux religions indigènes de l’Afrique Occidentale, il est un fait certain bien que pratiquées par une population de beaucoup supérieure à la population musulmane, ces religions sont encore très peu En lire plus

H. Ph. Junod. Les cas de possession et l’exorcisme chez les Vandau. Extrait de la revue « Africa : Journal pf the international African Institute », volume 7, n°3, july 1934, p. 270-299.

H. Ph. Junod. Les cas de possession et l’exorcisme chez les Vandau. Extrait de la revue « Africa : Journal pf the international African Institute », volume 7, n°3, july 1934, p. 270-299. Henri Philippe Junod (1897-    ). Anthropologue et missionnaire. – A été membre de la Mission suisse, Pretoria, Afrique du Sud. – Fils du célèbre ethnologue et anthropologue contemporain de Lucien Lévy-Bruh,  Henri Alexandre Junod (1863-1934). Quelques publications : — Bantu Heritage. Johannesburg : Hortors for the Transvaal chamber of mines , [1938] — Henri-A. Junod, Missionnaire et Savant (1863-1954). Lausanne, Mission suisse en Afrique du Sud, — The Bantu Tribes of South Africa: vol. 4, section 2, plates XLI-LXXX: The Vachopi of Portuguese East Africa. Alexander McGregor Memorial Museum, Kimberley, 1936. — En lire plus