Charles Vallon & Louis Parant. Un possédé laïque, avec hallucinations coenesthésiques lilliputiennes. Article paru dans la revue « L’Encéphale », (Paris), dix-septième année, 1922, p. 58.

VALLLONPOSSEDE0002Charles Vallon & Louis Parant. Un possédé laïque, avec hallucinations coenesthésiques lilliputiennes. Article paru dans la revue « L’Encéphale », (Paris), dix-septième année, 1922, p. 58.

Charles Antoine Vallon (1853-1924). Médecin expert près le tribunal de la Seine, inspecteur des aliénés ) la Préfecture de Police de Paris. Elève de Dagnonet chez qui il fit son internat. Fondateur de la Société de Psychiatrie, il fut membre de plusieurs société savante dont la Société médico-psychologique
Parmi ses travaux, très nombreux, plusieurs ont été couronnés par l’Académie de Médecine. Nous en avons retenus quelques-uns
— Chapitre dans le Traité de pathologie mentale de Gilbert BALLET, 1903.
— Aliéné auto-accusateur. Extrait des Annales d’Hygiène Publique et de médecine légale,04/18-Paris, -1898. 1 vol. in-8°, 11 p.
— Aliénés méconnus et condamnés. Extrait du Congrès des Aliénistes et Neurologistes, Marseille 1899-Marseille, Journal de Marseille, 1899. 1 vol. in-8°, 8 p.
— De la responsabilité des épileptiques. Extrait des Annales d’Hygiène publique et de médecinelégale,mai 1893. Paris, J.-B. Baissière et fils, 1893. 1 vol. in-8°, 11 p
— Fétichisme honteux. Rapport médico-légal. Extrait des Annales d’Hygiène publique et de médecine légale,12/18. Paris, J.-B. Baissière et fils, 1895. 1 vol. in-8°, 12 p.
— Les aliénés en Russie. Montévrain, Imprimerie Typographique de l’Ecole d’Alembert, 1899. 1 vol. in-8°, 1 fnch., X p., 392 p., 1 fnch., 10 pl.ht.
— Sur un cas de délire religieux à hallucinations visuelles et auditives. Extrait du Congrès des Aliénistes et Neurologistes… Nancy, 1896.-Nancy, A. Crépin-Leblond, 1897. 1 vol. in-8°, 15 p.
— (avec Genil-Perrin). La psychiatrie médico-médicale dans l’œuvre de Zacchias  (1584-1659). Article paru dans la « Revue de psychiatrie et de psychologie expérimentale », (Paris), 8e série, 16e année, tome XVI, 1912, pp. 46-82, 90-106. [en ligne sur notre site]

La [p.] renvoie au numéro de la pagination originale de l’article. – Les  images ont été rajoutées par nos soins. – Nouvelle transcription de l’article original établie sur un exemplaire de collection privée sous © histoiredelafolie.fr

VALLLONPOSSEDE0001

 

Szene aus Gulliver’s Reisen

[p. 58]

Un possédé laïque, avec hallucinations coenesthésiques lilliputiennes. — MM. Ch. Vallon et Louis Parant présentent un malade dépourvu de toute idée mystique, chez lequel cependant des idées délirantes avec hallucinations coenesthésiques ont abouti à l’idée de possession. Les possesseurs ne sont pas des êtres surnaturels, comme chez les mystiques, mais de petits garçons de douze ans, qui se sont installés dans son corps. Ils sont très nombreux (200) et persécuteurs.

Ce malade présente en outre cette particularité que ses hallucinations qui ne sont pas visuelles, mais auditives et surtout coenesthésiques, ont trait à des êtres de taille lilliputienne (20 centimètres). Ces hallucinations sont pénibles.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE