Articles de la catégorie : Sabbat

Roland Villeneuve. L’angoisse diabolique. Extrait de la revue « Æsculape », (Paris), 45e année, décembre 1962, pp. 3-46.

Roland Villeneuve. L’angoisse diabolique. Extrait de la revue « Æsculape », (Paris), 45e année, décembre 1962, pp. 3-46.   Roland Villeneuve (1922-2003). Essayiste un peu touche-à-tout qui a beaucoup écrit sur les manifestations diaboliques en général, mais aussi sur les perversions. Très nombreuses publications, dont quelques unes sélectionnées : — Dictionnaire du Diable. Paris, Pierre Bordas & Fils, 1989. 1 vol. in-8°, 518 p — Les possessions diabolique, manifestation démoniaque à travers l’histoire et le monde. Camion blanc, 2016. 338 p. — Loups-garous et vampires. Genève et Paris, La Palatine, 1963. 1 vol. in-8°, 263 p. — Le fléau des sorciers. Histoire de la diablerie basque au XVIIe siècle. Paris, Flammarion, 1983. 1 vol. 15/21, 230 p — Le musée des vampires. En lire plus

d’Aumont. DÉMONOMANIE. Extrait de « l’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers… par Diderot et D’Alembert », (Paris), Tome cinq, 1755, p. 821.

d’Aumont. DÉMONOMANIE. Extrait de « l’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers… par Diderot et D’Alembert », (Paris), Tome cinq, 1755, p. 821.   Arnulphe d’Aumont (1720-1800). Médecin, et rédacteur de quelques articles dans l’Encyclopédie. Quelques publication : — Relation des fêtes publiques données par l’université de Montpellier, à l’occasion du rétablissement de la santé du roi, procuré par trois médecins de cette école. 1744. — Mémoire sur une nouvelle manière d’administrer le mercure dans les maladies vénériennes et autres. 1762. — Folie (Médecine). Extrait de « l’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers… par Diderot et D’Alembert », (Paris), Tome cinq, 1755, pp. 42-43. Les [p.] renvoient aux numéros de la pagination originale de l’article. – En lire plus

Claude-François Michéa. Des hallucinations. Thèse n°159, présentée et soutenue à la Faculté de Médecine de Paris, le 15 juin 1837. Paris, Imprimerie et fonderie de Rignoux et Cie, 1837. 1vol. in-4°, 21 p.

Claude-François Michéa. Des hallucinations. Thèse n°159, présentée et soutenue à la Faculté de Médecine de Paris, le 15 juin 1837. Paris, Imprimerie et fonderie de Rignoux et Cie, 1837. 1vol. in-4°, 21 p. Cette publication de Michéa, comme plusieurs autres de cet auteur, a échappée à Yve-Plessis dans sa Bibliographie  méthodique et raisonnée de la Sorcellerie. Claude-François Michéa (1815-1882). Médecin aliéniste, d’abord interne, puis directeur durant de longues années de à la maison de santé Marcel-Sainte-Colombe, drue Picpus, à Paris. Un des fondateur de la Société médico-psychologique et un des plus actifs collaborateurs des Annales média-psychologiques. Il fut un des premiers aliénistes à traiter de la question de la folie et de la responsabilité des aliénés devant les tribunaux. Outre les quelques publications citées En lire plus