Articles de la catégorie : Mandragore

L’Envoûtement. Par Robert Teutsch. 1928. [Texte intégral]

Robert Teutsch. L’Envoûtement. Paris, J. Peyronnet & Cie, Editeurs, 1928. 1 vol. in-12, 87 p., 1 pl. ht. [Texte intégral]. Robert-Louis-Nicolas Teutsch (1878-19??). Médecin, licencié en droit, membre de la Société médico-chirurgicale de Paris, médecin consultant à Cannes. Quelques publications : — Le Féminisme. 1934. — Essai de la prophylaxie des maladies vénériennes. 1902. — L’Angoisse humaine, la religion, les temps présents. 1933. — Les Écueils du traitement hygiénique et de l’éducation prophylactique publique dans la tuberculose pulmonaire. Paris, Imprimerie Vve Albouy, 1902. Les [p.] renvoient aux numéros de la pagination originale de l’ouvrage. – Nous avons gardé l’orthographe, la syntaxe et la grammaire de l’original, mais avons corrigé plusieurs fautes de grammaire et de typographie.
 – Les  images ont été rajoutées En lire plus

La Mandragore. Par Jean Lorrain. Avec trente-trois illustrations de Marcel Pille. 1899.

Jean Lorrain. La Mandragore. Avec trente-trois illustrations de Marcel Pille, gravées par Deloche, Florian, le deux Froemnt et Julien Tynaire. Paris, Edouard Pelletan éditeur, M D CCC XCIX. 1 vol. in-8°, 60 p. Jean Lorrain [Paul Alexandre Martin Duval] (1855-1906).  Ecrivain, dans la lignée de ce qu’on appellera les « Décadents », il fut auteur de romans, de nouvelles, de contes, de poésie, de pièces de théâtre. Il fut la contemporain des Jules Barbey d’Aurevilly, Joris-Karl Huysmans, François Coppée, Léon Bloy, etc… Cultivant la provocation et choisi délibérément la voie du scandale. Quelques publications : — Monsieur de Phocas. 1901. — Le Vice errant. 1901. — Sonyeuse. 1891. — Buveurs d’âmes. 1893. — Un démoniaque. 1895. Notre reproduction a été effectuée à partir d’un ouvrage de collection personnelle. Seule le En lire plus

La Mandragore. L’herbe aux magiciens. Par Lucien Tercinet. 1955.

Louis Tercinet. La Mandragore. L’herbe aux magiciens. Article parut dans la revue « Inconnues », (Lausanne), troisième série, volume 11, 1955, pp. 50-73. Louis Tercinet est né en 1903 et mort en 1964. Nous savons de lui qu’il était docteur en pharmacie. Les trois publications que nous connaissons : – Mandragore, racine hantée… qui protège ou qui tue. S. l., novembre 1948, 1 vol. in-8° de 2 ffnch, 90 p., 1 fnch, 7 pl.ht. – Thèse de doctorat en pharmacie sous la présidence de P. Duquenois. – Bibliographie. – Autre édition remaniée et augmentée de notes, ci-dessous. – Vue d’ensemble sur une Solanacée délaissée par la Pharmacopée moderne : La Mandragore. Lille, Imprimerie du service du matériel, 1948, 1 vol. 98 p., – Mandragore, qui es-tu ? En lire plus