Articles de la catégorie : Les grands traités

Alexandre Axenfeld. Jean Wier et la Sorcellerie. Article paru dans les « Conférences historiques faites pendant l’année 1865 à la Faculté de médecine de Paris », (Paris), Germer Baillière, 1866, pp. 383-443.

AXENFELDWIER0001

Alexandre Axenfeld. Jean Wier et la Sorcellerie. Article paru dans les « Conférences historiques faites pendant l’année 1865 à la Faculté de médecine de Paris », (Paris), Germer Baillière, 1866, pp. 383-443. Et tiré à part : Jean Wier et la Sorcellerie. Paris, Germer Baillière, 1866. 1 vol. in-8°, 95 p. Alexandre Axenfeld (1825-1876). D’origine ukrainienne (né à Odessa), naturalisé français, il fut professeur à la Faculté de médecine de Paris. Il fut l’élève de Jean-Baptiste Bouillaud et Gabriel Andral. Durant un temps il fut aussi, bibliothécaire de la faculté de médecine. Il eut comme patients, Adèle Hugo et Gustave Flaubert. Quelques publications : —  Des principaux accidents qui s’observent à la suite de la trachéotomie, chez les enfants atteints de croup. Thèse de En lire plus

Parchappe du Vinay. Démonologie et sorcellerie au XVe siècle. Le Maillet des sorcières. Article paru dans la « Revue de Rouen et de la Normandie », (Rouen), 11e année, 1er semestre, 143, pp. 193-200, pp. 287-294, pp. 350-37, et 2ème semestre, pp. 5-18.

PARCHAPPESPRENGER0001

Parchappe de Vinay. Démonologie et sorcellerie au XVe siècle. Le Maillet des sorcières. Article paru dans la « Revue de Rouen et de la Normandie », (Rouen), 11e année, 1er semestre, 143, pp. 193-200, pp. 287-294, pp. 350-37, et 2ème semestre, pp. 5-18. Jean-Baptiste-Maximien Parchappe de Vinay (1800-1866). Médecin aliéniste, il fit ses études à Rouen et à Paris. Avec Guillaume Ferrus (1784-1861) et Jacques-Étienne Belhomme (1800-1880), il fut une figure éminente de la psychiatrie française du XIXe siècle. Il s’opposa à ses confrères de l’époque qui défendaient que la cause de la plupart des maladies mentales pouvait être localisée anatomiquement. Il est l’auteur d’une étude pionnière de la statistique psychiatrique.  intitulée Recherches statistiques sur les causes de l’aliénation mentale. Quelques unes de ses publications En lire plus

Bergier Nicolas-Sylvestre. Magie, magicien. Article de l’Encyclopédie Méthodique – théologique. (Paris et à Liège), chez Panckoucke et chez Plomteux, 1789, pp. 516-523.

bergiermagie0001

MAGICIEN, MAGIE. Article de l’Encyclopédie Méthodique – théologique par l’abbé Bergier, (Paris et à Liège), chez Panckoucke et chez Plomteux, 1789, pp. 516-523. Nicolas-Sylvestre Bergier (1718-1790). Abbé et théologien. Il écrivit de nombreux ouvrages contre les philosophes des Lumières. Il s’en prend particulièrement à Rousseau, dont il dénonce les contradictions de la pensée dans Le Déisme réfuté par lui-même (1765). Outre sa participation à l’Encyclopédie Méthodique il fut à l’origine du Dictionnaire théologique. Plusieurs fois réimprimé, notamment en 1854 par les frères Gaume, en 7 vol. in-8, avec des additions du cardinal Thomas Gousset et en 1858, avec des augmentations par Mgr Jean-Marie Doney.. Les [p.] renvoient aux numéros de la pagination originale de l’article. – Les images ont été En lire plus