Articles de la catégorie : Exorcisme

Léon Marchant. Histoire d’une démonomanie. Extrait du « Journal médical de la Gironde », (Bordeaux), tome I, 1824, pp. 145-151.

Léon Marchant. Histoire d’une démonomanie. Extrait du « Journal médical de la Gironde », (Bordeaux), tome I, 1824, pp. 145-151.   Léon Marchant (1793-1863). Médecin à l’origine de très nombreuses publications. Quelques unes retenue : — Étude sur les maladies épidémiques, lectures faites à l’Académie impériale des sciences, belles-lettres et arts de Bordeaux, avec une réponse aux Quelques réflexions sur le mémoire de l’angine épidémique. 2nde éd. corrigée et augmentée. Paris : J.-B. Baillière et fils , 1861. — Esquisse historique d’une épidémie de fièvres intermittentes qui a régné à Cubzac (Gironde) en 1842-43, suivie d’appendice ou relevé chronologique des épidémies qui ont sévi à Bordeaux durant plusieurs siècles, Extrait du « Recueil des actes de l’Académie royale de Bordeaux ». Bordeaux : impr. de H. Faye , 1844.De — Bagnères En lire plus

Henry Meige. La procession dansante d’Echternach. Extrait de la « Nouvelle iconographie de la Salpêtrière », (Paris), Tome XVII, 1904, pp. 248-264, et pp. 322- 336.

Henry Meige. La procession dansante d’Echternach. Extrait de la « Nouvelle iconographie de la Salpêtrière », (Paris), Tome XVII, 1904, pp. 248-264, et pp. 322- 336.   Henry Meige (1866-1940).  Élève de Jean-Martin Charcot à la Salpêtrière, il fut un des derniers internes. Ses talents de dessinateur le font être titulaire de la chaire d’anatomie artistique de l’École des beaux-arts de Pais en 1920, tout comme le fut Paul Richer, avec qui il a partagé plusieurs publications. Quelques publications e collaboration avec Jean-Martin Charcot : — Étude sur certains névropathes voyageurs. Paris, 1893. — Leçons cliniques sur les maladies mentales et nerveuses : (Salpêtrière, 1887-1894), 1895; (par Jules Séglas, colligées et publiées par Henry — Meige).Les tics et leur traitement. Paris, 1902 (avec Eugène Feindel) — En lire plus

Henry Meige. Sur un retable de l’église Sainte-Dymphne à Gheel. Extrait du « Bulletin de la société française d’histoire de la médecine », (Paris), tome 2, 1903, pp. 474-478.

Henry Meige. Sur un retable de l’église Sainte-Dymphne à Gheel. Extrait du « Bulletin de la société française d’histoire de la médecine », (Paris), tome 2, 1903, pp. 474-478.   Henry Meige (1866-1940).  Élève de Jean-Martin Charcot à la Salpêtrière, il fut un des derniers internes. Ses talents de dessinateur le font être titulaire de la chaire d’anatomie artistique de l’École des beaux-arts de Pais en 1920, tout comme le fut Paul Richer, avec qui il a partagé plusieurs publications. Quelques publications e collaboration avec Jean-Martin Charcot : — Étude sur certains névropathes voyageurs. Paris, 1893. — Leçons cliniques sur les maladies mentales et nerveuses : (Salpêtrière, 1887-1894), 1895; (par Jules Séglas, colligées et publiées par Henry — Meige).Les tics et leur traitement. Paris, 1902 (avec En lire plus