Articles de la catégorie : Enfer et Jugement Dernier

Michel Collée – Les représentations du diable. Album n°4. Le Diable et la sculpture. 2017.

Michel Collée – Les représentations du diable. Album n°4. Le Diable et la sculpture. 2017. Krampus, le mot provient du vieux mot allemand pour griffes (Kramp), est une créature mythique anthropomorphe à cornes qui, souvent, accompagne saint-Nicholas. Toujours dans le cadre de notre travail sur l’histoire de la folie, qui s’attache aux textes, mais aussi à l’iconographie, nous avons choisi ce thème des Représentations du Diable dans la sculpture, parmi de très nombreuses images. Nous partagerons nos albums en plusieurs déclinaisons dont les une chronologiques : le Moyen-Âge, les autres thématiques… à découvrir.   Absence de référence. Cathédrale d’AUTUN Cathédrale – La pesée des Ames – Satan. Absence de référence. Basilique Saint-Andoche à SALUIEZ – chapiteau, Judas le traite est pendu par Satan.   Pensive En lire plus

Henri Gélin. Légendes de Sorcellerie. Personnes changées en bêtes. Fées et Sorciers. Retour des Galipotes à la forme humaine. Cas de dédoublement de la personnalité. Ligué, Aux bureaux du Pays « Poitevin », 1898.

Henri Gélin. Légendes de Sorcellerie. Personnes changées en bêtes. Fées et Sorciers. Retour des Galipotes à la forme humaine. Cas de dédoublement de la personnalité. Ligué, Aux bureaux du Pays « Poitevin », 1898. 1 vol. in-8°, 12 p. Dans la Bibliothèque du « Pays Poitevin ».  François-Henri Gelin, nait à Miseré, commune de Chavagné (Deux-Sèvres), le 20 janvier 1849 et meurt à Niort, le 8 décembre 1923. Formation d’instituteur. Il fait partie de très nombreuses sociétés savantes dont les plus significatives : la Société de statistique, sciences, lettres et arts des Deux-Sèvres (7 novembre 1883) ; de la Commission météorologique des Deux-Sèvres (1887) ; de la membre de la Société des antiquaires de l’Ouest (17 avril 1902) ; membre fondateur de la Société historique En lire plus

Félicie d’Aysac. L’Enfer de la Chapelle Saint-Just à Narbonne et les Géhennes du Moyen-Age. Extrait de la « Revue Archéologique », (Paris), 9e année, n°1, 15 avril au 15 septembre 1852, pp. 201-208 et 299-304.

Félicie d’Aysac. L’Enfer de la Chapelle Saint-Just à Narbonne et les Géhennes du Moyen-Age. Extrait de la « Revue Archéologique », (Paris), 9e année, n°1, 15 avril au 15 septembre 1852, pp. 201-208 et 299-304. Félicite Marie Émilie d’Ayzac (1801-1881). Historienne et poétesse. Elle enseigna à la Maison d’éducation de La Légion d’Honneur à Paris. Pendant trente-cinq ans tout en s’adonnant aux belles-lettres et aux études historiques. Parallèlement elle étudie la statuaire et publie des mémoires historiques, dont celui que nous publions aujourd’hui. Quelques publications : — Des quatre animaux apocalyptiques et de leurs représentations sur les basiliques chrétiennes au Moyen-Age, tableau et explication de leur groupe symbolique (le tétramorphe), sur les églises byzantines et de leur bas-relief roman en quatre figures distinctes Symbolique de la statuaire En lire plus