Articles de la catégorie : Convulsionnaires

A. Hermant. Les Aisssaoua. Extrait du « Monde illustré – Journal hebdomadaire », (Paris), 14e année, n°549, 19 octobre 1867, pp. 241-242.

A. Hermant. Les Aisssaoua. Extrait du « Monde illustré – Journal hebdomadaire », (Paris), 14e année, n°549, 19 octobre 1867, pp. 241-242.   Alphonse Hermant (1827-1870). Journaliste. [p. 241, colonne centrale] LES AISSAOUA   On parle beaucoup, en ce moment, d’un nouveau spectacle importé récemment d’Afrique à Paris, et qui a choisi, pour local de ses séances, les arènes athlétiques de la rue Le Peletier. Les Aïssaoua forment une secte religieuse très-répandue en Afrique et surtout en Algérie. Leur but, nous ne le connaissons pas; leur fondation remonte, disent les uns, à Aïssa, l’esclave favori du prophète, d’autres prétendent que leur confrérie a été fondée par Aïssa, savant et pieux marabout du seizième siècle. Quoiqu’il en soit, les Aïssaoua soutiennent que leur En lire plus

Mac Verboll. Convulsionaires indous. Extrait de la revue « Le Monde illustrée », (Paris), n°40, 1858, pp. 164-165.

Mac Vernoll. Convulsionaires indous. Extrait de la revue « Le Monde illustrée », (Paris), n°40, 1858, pp. 164-165.   Les [p.] renvoient aux numéros de la pagination originale de l’article. – Nous avons gardé l’orthographe, la syntaxe et la grammaire de l’original.
 –  L’miage est celle de l’article original. – Nouvelle transcription de l’article original établie sur un exemplaire de collection personnelle sous © histoiredelafolie.fr [p. 164] [p. 165] LES PÉNITENTS INDOUS Toutes les religions de l’Asie offrent des traces profondes d’une révélation primitive dont les lumières leur auraient été communes. Il suffit de jeter les yeux sur les livres sécrés des brahmines pour y reconnaître un reflet de nos saints Ces analogies se retrouvent dans les cérémonies comme dans les dogmes. C’est ainsi que les En lire plus

D’Alembert & Diderot. Possession du démon. Extrait de « l’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers… par Diderot et D’Alembert », (Paris), Tome onze, 1765, pp. 167-169.

D’Alembert & Diderot. POSSESSION DÉMONIAQUE. Extrait de « l’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers… par Diderot et D’Alembert », (Paris), Tome onze, 1765, pp. 167-169.   Voir aussi des mêmes auteurs l’article : incube, succube, obsession, lycanthropie [en ligne sur notre site] Jean le Rond D’Alembert (1717-1783). Mathématicien, physicien, philosophe et encyclopédiste. usqu’en 1759. Il collaborera comme est co-éditeur avec Denis Diderot à l’Encyclopédie qui porte leurs noms. Quelques publications : — Mémoire sur le calcul intégral (1739). — Mémoire sur la réfraction des corps solides (1740). — Traité de dynamique (1743 puis 1758).   Denis Diderot (1713-1784). Philosophe, écrivain et encyclopédiste. Quelques publications : — (Anonyme) De l’interprétation de la nature (1753) puis sous son nom : Pensées sur En lire plus