Articles de la catégorie : Visages de la folie

Michel Collée. Les visages de la folie au XIXe siècle à travers la photographie. Album n°1. 2018.

Michel Collée. Les visages de la folie au XIXe siècle à travers la photographie. Album n°1. 2018. Toujours dans le cadre de notre travail sur l’histoire de la folie, qui s’attache aux textes, mais aussi à l’iconographie, nous avons choisi ce thème de Les visages de la folie au XIXe siècle à travers la photographie. Pour ce premier album nous avons puisé dans les travaux de H. Clarke du West Riding Lunatic Asylum. Nous partagerons nos albums en plusieurs déclinaisons quand les images s’y prêtent. Les Visages de la folie au XIXe siècle à travers la photographie . Album 1. Portraits effectué  par Dr Hugh Welch Diamond vers 1848. Hystérique – Hôpital de La Salpêtrière 1876 – 1877. Hystérique – Hôpital de La Salpêtrière 1876 En lire plus

Antoine Ritti. Folie du doute avec délire du toucher. Extrait de « Dictionnaire encyclopédique des sciences médicales », 4e série, t. III,  1879, pp. 339-348.

Antoine Ritti. Folie du doute avec délire du toucher. Extrait du « Dictionnaire encyclopédique des sciences médicales », Paris, Éd. G. Masson et P. Asselin, 4e série, t. III,  1879, pp. 339-348.   François-Antoine-Auguste Ritti (1844-1920). Aliéniste élève de Jules Luys, il travailla beaucoup sur les hallucinations et sur leur origine. C’est d’ailleurs dans sa thèse qu’il développa l’idée que leur origine est due au dysfonctionnement du thalamus. Quelques publications : — Théorie physiologique de l’hallucination. Paris, Librairie J.-B. Baillière et fils, 1874. 1 vol. in-8°, 75 p. — Traité clinique de la folie à double forme. (Folie circulaire, délire à formes alternes). Paris, Octave Doin, 1883. 1 vol. in-8°, VIII p., 393 p. — Folies diverses. Extrait du Dictionnaire encyclopédique des sciences médicales-Paris, G. Masson En lire plus

Nicolas Philibert. La Moindre des choses. Les Films du Losange. 1996. Film de 100 mn.

Nicolas Philibert. La Moindre des choses. Les Films du Losange. 1996. Film de 100 mn. Synopsis. Au cours de l’été 1995, fidèles à ce qui est désormais devenu une tradition, les pensionnaires et le personnel soignant de la clinique psychiatrique de la Borde se rassemblent pour préparer la pièce de théâtre qu’ils doivent jouer le 15 août. Au fil des répétitions, les hauts et les bas se succèdent. En fait, ce sont toutes les existences au sein de l’hôpital, un château au milieu des bois, qui se découvrent à travers cette aventure. Transparaissent les petits riens, la solitude et la fatigue, les moments de joie, les rires des pensionnaires, l’attention que chacun d’entre eux porte à l’autre…