Articles de la catégorie : Rêve et Sommeil

Maurice de Fleury. Les terreurs nocturnes des enfants. Extrait de « Le corps et l’âme de l’enfant. Paris, Librairie Armand Colin, 1899. », pp. 185-189.

Maurice de Fleury. Les terreurs nocturnes des enfants. Extrait de « Le corps et l’âme de l’enfant. Paris, Librairie Armand Colin, 1899. », chapitre : L’enfant peureux, pp. 185-189. Repris dans : Les terreurs nocturnes des enfants. Extrait de la revue « Le Progrès médical », (Paris), 3e série, tome XIII, 1901, p. 302. Jean-Baptiste-Louis-Édouard Maurice de Fleury  (1860-1931). Médecin, spécialisé en psychiatrie. – Homme de lettres. – Membre de l’Académie de médecine (élu associé libre le 11 mai 1909). A aussi utilisé le pseudonyme d’Horace Bianchon. Quelques travaux : — Introduction à la médecine de l’esprit. Paris, Félix Alcan, 1897. 1 vol. in-8°. — L’âme du criminel. Paris, Félix Alcan, 1898. 1 vol. in-18; — L’angoisse humaine. Avec une introduction touchant le renouveau de la psychologie. Paris, Les En lire plus

Alfred Maury. EXTASE. Extrait de la “Nouvelle Encyclopédie, ou dictionnaire philosophique, scientifique, littéraire et inductriel, offrant le tableau des connaissances humaines au dix-neuvièmesiècle par ne société de savans et de littérateurs, sous le direction de P. Leroux et J. Reynad”, (Paris), tome V, EPI-FORC, 1843, pp. 183 – 192.

Alfred Maury. EXTASE. Extrait de la “Nouvelle Encyclopédie, ou  dictionnaire philosophique, scientifique, littéraire et inductriel, offrant le tableau des connaissances humaines au dix-neuvièmesiècle par ne société de savans et de littérateurs, sous le direction de P. Leroux et J. Reynad”, (Paris), tome V, EPI-FORC, 1843, pp. 183, colonne 1 – pp. 192, colonne 2.   Louis-Ferdinand-Alfred MAURY  (1817-1892). Très tôt, dès 1836, il se consacre à l’étude de l’archéologie des langues anciennes et modernes, de la médecine et du droit. Son poste officiel à la Bibliothèque nationale, puis à la celle de l’Institut, lui permet d’être au centre du dispositif de ses recherches. Dès l’origine membre de la Société des Annales médico-psychologiques, bien de non médecin, il sera un contributeur zèlé En lire plus

Edgar Bérillon. Auto mutilation survenant sous l’influence de rêves, chez un hystéro-épileptique.] Extrait de la « Revue de l’Hypnotisme », (Paris), I, n°3, 1899-1900, mai 1900, p. 278.

Edgar Bérillon. Auto mutilation survenant sous l’influence de rêves, chez un hystéro-épileptique.] Extrait de la « Revue de l’Hypnotisme », (Paris), I, n°3, 1899-1900, mai 1900, p. 278.   Just Edgar Eugène Bérillon (1859-1948). Neurologue de formation, spécialisé en hypnotisme expérimental (hypnose), Bérillon est le principal disciple et collaborateur de Victor Dumontpallier au sein de l’École d’hypnologie de la Pitié. 

Secrétaire général de la Société d’Hypnologie et de Psychologie il enseigne l’hypnotisme et ses applications thérapeutiques à l’École de psychologi, à l’École pratique de la Faculté de médecine, et fonde en 1887 et dirige la « Revue de l’Hypnotisme ». Il est en outre le fondateur de la Société de pathologie comparée. Bérillon occupe également les fonctions de Médecin-Inspecteur des Asiles publics d’aliénés, et En lire plus