Articles de la catégorie : Psychoses

Michel Collée. A propos du délire d’interprétation et des travaux aux titres éponymes de Paul Sérieux et de Joseph Capgras. Suivi d’un essai bibliographique des publications de ces deux auteurs. 2018.

Michel Collée. A propos du délire d’interprétation et des travaux aux titres éponymes de Paul Sérieux et de Joseph Capgras. Suivi d’un essai bibliographique des publications de ces deux auteurs. (*)   Tous droits de reproduction totale ou partielle interdits © histoiredelafolie.fr Paul SERIEUX, Paul Sérieux naquit en 1864, Une thèse soutenue en 1888, ayant pour thème les «  Recherches cliniques sur les anomalies des instincts sexuels », vint clore ses études de médecine. Il y étudiait successivement les psychopathies sexuelles chez les dégénérés, les hystériques, les épileptiques, les maniaques, les mélancoliques et les malades atteints de délire systématisé, Alors, chargé d’une mission à l’étranger· pour étudier certaines formes d’assistance spéciale — en particulier l’assistance aux alcooliques et aux aliénés réputés dangereux En lire plus

Jules Séglas et Brouardel. Persécutés auto-accusateurs et persécutés possédés. Extrait des « Archives de Neurologie », (Paris), volume XXVI, 1893, pp. 433-447.

Jules Séglas et Brouardel. Persécutés auto-accusateurs et persécutés possédés. Extrait des « Archives de Neurologie », (Paris), volume XXVI, 1893, pp. 433-447. Et compte-rendu de cet article par les auteurs eux-même : Extrait du Congrès de Médecine Mentale. Quatrième session, tenue à La Rochelle du 1er août au 6 août 1893. Comptes-rendus. (La Rochelle), 1894, pp. 548-549.   Ici apparait pour la première fois l’association de dédoublement de la personnalité et de la possession dans une présentation de malade qui n’est pas à proprement parlé, démoniaque, mais possédée par un mauvais esprit. L’esprit reste le même. Louis Jules-Ernest Séglas (1856-1939). Médecin psychiatre à l’origine de nombreux travaux et auteur lui-même il fut à l’origine du concept du « délire des négation ». Il étudia plus En lire plus

Benjamin Ball. La théorie des hallucinations. Article paru dans la « Revue scientifique – Revue des cours scientifiques », (Paris), 1880, 2e série, 9e année, n°44, pp. 1029-1035.

Benjamin Ball. La théorie des hallucinations. Article paru dans la « Revue scientifique – Revue des cours scientifiques », (Paris), 1880, 2e série, 9e année, n°44, pp. 1029-1035.   Benjamin Ball nait le 20 avril 1833 à Naples et meurt le 23 février 1893 à Paris. Elève de Charles Lasègue, il sera la premier à occuper la chaire des maladies mentales créée en 1975. Ses leçons sont publiés dans ses Leçons sur les maladies mentales, dans une première édition de 1883, puis dans une seconde, augmentée de 1890. Ses principaux travaux ont portés sur le délire chronique, le rapport des aliénés et de la médecine légale. Mais aussi : — La Médecine Mentale à travers les siècles. Extrait de l’ouvrage « Leçons sur les En lire plus