Articles de la catégorie : Psychoses

Albert Leclère. La psychophysiologie des états mystiques. Article paru dans la revue « L’Année psychologique », (Paris), vol. 17. 1910, pp. 97-144.

Albert Leclère. La psychophysiologie des états mystiques. Article paru dans la revue « L’Année psychologique », (Paris), vol. 17. 1910, pp. 97-144.   Albert Leclère (1867-1920). Philosophe qui consacra surtout ses réflexions aux rapports entre la religion et la philosophie. Quelques publications : — De Facultate verum assequendi secundum Balmesium, thesim Facultati litterarum parisiensi proponebat, Parisiis, edebant A. Chevalier-Marescq et socii, 1900. — Essai critique sur le droit d’affirmer, Paris, F. Alcan, 1901. — Le Mysticisme catholique et l’âme de Dante, Paris, Bloud, 1906. — La philosophie grecque avant Socrate, Paris, Bloud, 1908. — Pragmatisme, modernisme, protestantisme, Paris, Bloud, 1909. — L’Éducation morale rationnelle, ouvrage précédé d’une préface de M. Luigi Luzzatti, Paris, Hachette, 1909. — Le bilan de la philosophie religieuse, sa fonction, son avenir, Paris, Bloud, 1912. En lire plus

Arnulphe Aumont. Délire. Extrait de « l’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers… par Diderot et D’Alembert », (Paris), Tome 4, 1751, pp. 785-788.

Arnulphe Aumont. Délire. Extrait de « l’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers… par Diderot et D’Alembert », (Paris), Tome 4, 1751, pp. 785-788.   Arnulphe d’Aumont (1721-1800). Médecin français et collaborateur de l’Encyclopédie. On se rappelle de cet auteur avec cette publication : — Mémoire sur une nouvelle manière d’administrer le mercure dans les maladies vénériennes et autres. 1762. DÉLIRE, s. m. (Medecine.) est un genre de lésion des fonctions animales. L’étymologie la plus vraissemblable de ce nom vient, selon plusieurs auteurs, du mot lira, qui signifie un fossé en ligne droite que l’on fait dans les champs, qui sert à diriger les sillons ; ainsi d’aberrare de lirâ, s’écarter du principal sillon, a été fait le En lire plus

Paul Trénaunay. Recherches pathogéniques et cliniques sur le rêve prolongé (délire consécutif à un rêve prolongé à l’état de veille.) Thèse de Médecine de Paris, 1900-1901, n° 388. Paris, Librairie J.-B. Baillière et fils, 1901, 1 vol. in-8°, 85 p. Texte intégral.

Paul Trénaunay. Recherches pathogéniques et cliniques sur le rêve prolongé (délire consécutif à un rêve prolongé à l’état de veille.) Thèse de Médecine de Paris, 1900-1901, n° 388. Paris, Librairie J.-B. Baillière et fils, 1901, 1 vol. in-8°, 85 p. Texte intégral. [B. n. F. : 8-TH PARIS-1694 (1900-1901,56, TREN)].   Paul-Henri Trénaunay (1875-    ). Médecin neurologiste élève de Maurice Klippel, de qui est resté le syndrome Klippel-Téaunay,  apparaissant dans le développement embryonnaire et qui se caractérise par l’association d’une hypertrophie des tissus osseux et mous. Les [p.] renvoient aux numéros de la pagination originale de l’article. – Par commodité nous avons renvoyé la note originale de bas de page en fin d’article. – Les  images ont été rajoutées par nos soins. En lire plus