Articles de la catégorie : Psychiatrie

Rouby. La possédée de Grèzes. Extrait de la « Revue – ancienne Revue des Revues », (Paris), 1902, pp. 437-450.

Rouby. La possédée de Grèzes. Extrait de la « Revue – ancienne Revue des Revues », (Paris), 1902, pp. 437-450.   Pierre-Adrien-François Rouby est né le 4 mars 1841 et décédé le 2 septembre 1920. Docteur en médecine. – Directeur d’une maison de santé à Dôle, puis en Algérie où il s’installa vers 1893 et créa une maison de santé dans la Vallée des Consuls, tout près de la basilique Notre-Dame d’Afrique à Saint-Eugène. Il y resta jusqu’à sa mort en 1920. Nous ne lui connaissons plusieurs publications : — Marie Alacoque, sa folie hystérique.  Extrait de la « Revue de l’hypnotisme de la psychologie physiologique », (Paris), dix-septième année – 1902-1903, 1902, pp. 112-120, 150-157, 180-187. [en ligne sur notre site] — L’hystérie En lire plus

Emile Roy. Observation de magnétisme occulte. Paris, Imprimerie de Bourgogne et Martinet, 1840. 1 vol. in-8°, 14 p.

Emile Roy. Observation de magnétisme occulte. Paris, Imprimerie de Bourgogne et Martinet, 1840. 1 vol. in-8°, 14 p. [B. n. F. 8-TB64-157]   Emile Roy. Docteur en médecine et chirurgien major. Les [p.] renvoient aux numéros de la pagination originale de l’article. –  Les images ont été rajoutées par nos soins. – Nouvelle transcription de l’article original établie sur un exemplaire de collection privée sous © histoiredelafolie.fr Observation de magnétisme occulte par Emile Roy, Docteur en médecine, ancien chirurgien-Major. [p. 3] Lorsqu’on vient présenter au public l’exposé de faits en dehors des lois connues généralement ; que ces faits sont d’autant plus extraordinaire qu’ils semblent tenir du merveilleux et qui se produisent fort rarement, il faut s’armer d’un courage plus que En lire plus

Maeder. Essaie d’interprétation de quelques rêves. Extrait des « Archives de psychologie », (Genève), tome 6, 1907,pp. 354-375.

Maeder. Essaie d’interprétation de quelques rêves. Extrait des « Archives de psychologie », (Genève), tome 6, 1907,pp. 354-375.   Le tout premier texte en langue française rédigé par le suisse Alphonse Maeder de l’École de Zürich. Alphonse Maeder est né le 11 septembre 1882 à La-Chaux-de-Fonds, en Suisse romande et mort le 17 janvier 1971 à Zurich, en Suisse alémanique. Psychothérapeute et médecin psychiatre, très proche de S. Freux, il est chargé de traduite et rendre compte, des avancées de  la psychanalyse. Egalement très proche de E. Jung, il se séparera de Freud en 1913, après que Freud lui eu reproché et l’eut critiqué dans son interprétation « mystique » de l’interprétation des rêves. Plusieurs contributions dont deux importantes que nous mettrons en ligne En lire plus