Articles de la catégorie : Psychiatrie

Pierre DUFOUR. [Sur les incubes et les succubes] Extrait  de « l’Histoire de la Prostitution chez tous les peuples du monde depuis l’antiquité la plus reculée jusqu’à nos jours, édition illustrée par 20 gravures sur acier, exécutées par les artistes les plus éminents » Paris, Séré, 1851-1853, 6 volumes. Tome cinquième, chp.XXV, pp.107-141.

Pierre DUFOUR. [Sur les incubes et les succubes] Extrait  de « l’Histoire de la Prostitution chez tous les peuples du monde depuis l’antiquité la plus reculée jusqu’à nos jours, édition illustrée par 20 gravures sur acier, exécutées par les artistes les plus éminents » Paris, Séré, 1851-1853, 6 volumes. Tome cinquième, chp.XXV, pp.107-141.   Pierre DUFOUR. (Pseudonyme de Paul LACROIX Paul ou Bibliophile JACOB (1806-1884). Polygraphe, touche-à-tout d’une grande érudition, fondateur en 1830 du journal Le Gastronome. Quelques publications: — Histoire de la prostitution chez tous les peuples du monde depuis l’antiquité la plus reculée jusqu’à nos jours, Paris, Seré, 1851-1853. — Œuvres complètes de François Villon, nouvelle édition revue, corrigée et mise en ordre avec des notes historiques et littéraires, par P. L. Jacob, En lire plus

Georges Dumas. La contagion des manies et des mélancolies. Article paru dans la « Revue philosophique de la France et de l’Etranger », (Paris), trente-sixième année, tome LXXII, juillet à décembre 1911, pp. 561-583.

Georges Dumas. La contagion des manies et des mélancolies. Article paru dans la « Revue philosophique de la France et de l’Etranger », (Paris), trente-sixième année, tome LXXII, juillet à décembre 1911, pp. 561-583.   Georges Dumas (1866-1946). Médecin, psychologue, philosophe, fidèle disciple de Théodule Ribot, spécialiste des émotions. Il est chargé de cours à la Sorbonne et en 1912 professeur titulaire de psychologie expérimentale et pathologique. Il fonda des instituts à Buenos Aires, Santiago du Chili et à Rio de Janeiro l’Institut franco-brésilien. Avec Pierre Janet, à qui il succèdera à la Sorbonne, il fonde la Journal de psychologie normale et pathologique en 1903. Il est surtout connu pour son Traité de Psychologie (1924) en 2 volumes et son Nouveau Traité de En lire plus

Hippocrate. Traité des songes. [-421/-377]

Hippocrate. Traité des songes. Extrait des « Œuvres d’Hippocrate. Traduction latine d’Anuce Foès (édition de Pierer). Traduction française de J.-B.  Gardeil, professeur de Médecine à l’Université de Toulouse ert de Coray, médecin grec. », Paris, chez M. Gautret, tome deuxième, 1838, pp. 85-94. Ce texte nous informe sur la façon dont on approchait le rêve dans l’Antiquité grecque. Il faudra attendre le IIe siècle, avec Artémidore de Daldis, appelé plus couramment d’Éphèse, pour observer de nouvelles perspectives. Hippocrate (Ἱπποκράτης) de Cos (vers 460 avant J.-C. – vers 370 avant J.-C.). Médecin et philosophe grec, considéré comme le père de la médecine. De cette édition bilingue sur deux colonnes, latin-français, nous n’avons reproduit que le texte français, ce qui explique la numérotation de la En lire plus