Articles de la catégorie : Obsession

A.. Vigouroux. Spiritisme et aliénation mentale. Article paru dans l’hebdomadaire « La Presse Médicale », (Paris), n°63, mercredi 9 août 1899, page 42 colonne 2 à la page 44 colonne 1.

vigourouxspiritisme0001

Auguste Vigouroux. Spiritisme et aliénation mentale. Article paru dans l’hebdomadaire « La Presse Médicale », (Paris), n°63, mercredi 9 août 1899, page 42 colonne 2 à la page 44 colonne 1. Auguste Vigoureux (1841-1902). Médecin neurologue.  à l’asile de Vaucluse. —  (avec Dubuisson, Paul (1847-1908). Responsabilité pénale et folie : étude médico-légale. Avec une préface du Pr Alexandre Lacassagne. Paris, Félix Alcan, 1911. [p. 42, colonne 2] SPIRISTISME ET ALIÉNATION MENTALE Le spiritisme considéré comme doctrine philosophique, morale ou religieuse a été depuis longtemps jugé ; on a pu dire avec raison qui n’a rien à voir avec la science. « Il est facile de reconnaître en lui un amas confus d’hypothèses empruntées à toutes les vieilles écoles idéalistes, spiritualiste et mystique. Ce En lire plus

Andreï Romanovitch Tchikatilo, l’éventreur de Rostov. Documentaire. Le procès.

chikalitiobideo10001

Andreï Romanovitch Tchikatilo (Андре́й Рома́нович Чикати́ло), est un tueur en série, surnommé soir  « Le monstre de Rostov« , soir « L’éventreur de Rostov« , né le 16 octobre 1936  à Lablotchnoïe, un village de l’Ukraine (alors en URSS)  , et mort le 24 février 1994 , exécuté d’une balle dans la nuque à Novotcherkasek en Russe. Il a été reconnu coupable de 52 personnes, femmes, enfants et adolescents entre 1978 et 1990. Auparavant in torturait ses victimes, en particulier les enfants, puis en consommait la chair. Son cannibalisme lui procurait une satisfaction sexuelle, qu’il reconnu. De très nombreux articles lui ont été consacrés.

Charles Marc. De la monomanie religieuse et de la démonomanie. Extrait de : De la folie, considérée dans ses rapports avec les questions médico-judiciaires. 1840.

marcdemonomanie0001

Charles Marc. De la monomanie religieuse et de la démonomanie. Tome II. Chapitre XII. Extrait de : De la folie, considérée dans ses rapports avec les questions médico-judiciaires. Paris, J.-B. Baillière, 1840. 2 vol. in-8°, (XXIII p., 560 p.). + (2 ffnch., 738 p.). En qualité d’expert auprès des tribunaux, Marc se fit connaître comme spécialiste des monomanies, concept qu’il avait emprunté à Jean-Étienne Esquirol et qu’il continua à développer, en décrivant les symptômes de différentes formes d’obsessions. On lui doit également d’avoir précisé les concepts de « kleptomanie » et de « pyromanie ». Il contribua longtemps aux Annales d’hygiène publique et de médecine légale. Charles-Chrétien-Henri Marc (1771-1840). Médecin français, né à Amsterdam le 4 novembre 1771, mort à Paris En lire plus