Articles de la catégorie : Mélancolie

Benjamin Ball. La médecine mentale à travers les siècles. Extrait de l’ouvrage « Leçons sur les maladies mentales », (Paris), Asselin & Cie, 1880, pp. 1-35.

Benjamin Ball. La Médecine Mentale à travers les siècles. Leçon d’ouverture du cours de clinique des maladies mentales 16 novembre 1879. Paris, Asselin et Cie, 1879. 1 vol. Extrait de l’ouvrage « Leçons sur les maladies mentales », (Paris), Asselin & Cie, 1880, pp. 1-35.   Benjamin Ball nait le 20 avril 1833 à Naples et meurt le 23 février 1893 à Paris. Elève de Charles Lasègue, il sera la premier à occuper la chaire des maladies mentales créée en 1975. Ses leçons sont publiés dans ses Leçons sur les maladies mentales, dans une première édition de 1883, puis dans une seconde, augmentée de 1890. Ses principaux travaux ont portés sur le délire chronique, le rapport des aliénés et de la médecine En lire plus

Georges Dumas. La stigmatisation chez les mystiques chrétien. Extrait de la « Revue des Deux Mondes », (Paris), tome 39, 1907, pp. 196-228.

Georges Dumas. La stigmatisation chez les mystiques chrétien. Extrait de la « Revue des Deux Mondes », (Paris), tome 39, 1907, pp. 196-228. Georges Dumas (1866-1946). Médecin, psychologue, philosophe, fidèle disciple de Théodule Ribot, spécialiste des émotions. Il est chargé de cours à la Sorbonne et en 1912 professeur titulaire de psychologie expérimentale et pathologique. Il fonda des instituts à Buenos Aires, Santiago du Chili et à Rio de Janeiro l’Institut franco-brésilien. Avec Pierre Janet, à qui il succèdera à la Sorbonne, il fonde la Journal de psychologie normale et pathologique en 1903. Il est surtout connu pour son Traité de Psychologie (1924) en 2 volumes et son Nouveau Traité de psychologie en 10 volumes (1930-1947), tous deux réunirent de prestigieux collaborateurs. Nous renvoyons En lire plus

Eugène Gelma & Georges Lerat. Un cas d’hallucinations psycho-motrices chez une paralytique générale présentant un délire de démonopathie interne. Par Eugène Gelma & Georges Lerat.

Eugène Gelma & Georges Lerat. Un cas d’hallucinations psycho-motrices chez une paralytique générale présentant un délire de démonopathie interne. Article de la « Revue de psychiatrie », (Paris), 5e série, 12e année, tome XII, n°1, janvier 1908, pp. 440-446.   Eugène Gelma (1885-1953) à partir des années 1920, les travaux du professeur Eugène Gelma, titulaire de la chaire de psychiatrie de la faculté de médecine de Strasbourg, ses travaux important sur les attentats à la pudeur sur les jeunes enfants. Gelma est un des premiers à développer une réflexion théorique sur le consentement des victimes et les manœuvres de séduction auxquelles elles ont pu se livrer. Dans un article des Annales de médecine légale qui ne passe pas inaperçu, sur « l’état mental des petites En lire plus