Articles de la catégorie : Mélancolie

Charles Marc. De la monomanie religieuse et de la démonomanie. Extrait de : De la folie, considérée dans ses rapports avec les questions médico-judiciaires. 1840.

marcdemonomanie0001

Charles Marc. De la monomanie religieuse et de la démonomanie. Tome II. Chapitre XII. Extrait de : De la folie, considérée dans ses rapports avec les questions médico-judiciaires. Paris, J.-B. Baillière, 1840. 2 vol. in-8°, (XXIII p., 560 p.). + (2 ffnch., 738 p.). En qualité d’expert auprès des tribunaux, Marc se fit connaître comme spécialiste des monomanies, concept qu’il avait emprunté à Jean-Étienne Esquirol et qu’il continua à développer, en décrivant les symptômes de différentes formes d’obsessions. On lui doit également d’avoir précisé les concepts de « kleptomanie » et de « pyromanie ». Il contribua longtemps aux Annales d’hygiène publique et de médecine légale. Charles-Chrétien-Henri Marc (1771-1840). Médecin français, né à Amsterdam le 4 novembre 1771, mort à Paris En lire plus

Le sentiment religieux dans l’extase. Partie 2. Par Ernest Murisier. 1898.

Gian Lorenzo Bernini, dit Le Bernin ou Cavaliere Bernini (1598-1680). Extase.

Ernest Murisier. Le sentiment religieux dans l’extase. Article parut dans la « Revue philosophique de la France et de l’étranger », (Paris), 2, 1898, pp. 607-626. Article en deux parties : 1. — Le sentiment religieux dans l’extase. Partie 1.  Article parut dans la « Revue Philosophique de la France et de l’Etranger », (Paris), 2, 1898, pp. 449-472. [en ligne sur notre site] Ernest Murisier (1867-1903). Philosophe suisse influencé par Maine de Biran et Théodule Ribot. Une pensée contemporaine et d’actualité. —  Maine de Biran. esquisse d’une psychologie religieuse. Thèse — Faculté de théologie de l’Eglise libre du canton de Vaud, 1892. Paris, Henri Jouve, 1892. —  Le sentiment religieux dans l’extase. Partie 2.  Article parut dans la « Revue Philosophique de la France et de l’Etranger », En lire plus

Marcé L.-F. De la valeur des écrits des aliénés au point de vue de la sémiologie et de la médecine légale. Article paru dans la « Revue d’hygiène publique et de médecine légale », (Paris), 1864.

marceecriture0008

L.-F. Marcé. De la valeur des écrits des aliénés au point de vue de la sémiologie et de la médecine légale. Article paru dans la « Revue d’hygiène publique et de médecine légale », (Paris), 1864, pp. 379-408. Un texte princeps, avant même que l’abbé Jean-Hippolyte Michon n’invente le terme de graphologie en 1872. Louis-Victor Marcé (1828-1864). Durant sa trop courte carrière il s’est fait vite remarqué par ses travaux.  Reçu premier à l’agrégation dans la province motion de Charcot, Potain et Vulpian,  il assure la responsabilité médicale de la ferme Sainte-Anne dépassa Bicêtre en 1863, il publia  dès 1856, un « Mémoire sur quelques observations de physiologie pathologique tendant à démontrer l’existence d’un principe de coordinateur de l’écriture, et ses rapports avec En lire plus