Articles de la catégorie : Les grands Traités

Hippocrate. Traité des songes. [-421/-377]

Hippocrate. Traité des songes. Extrait des « Œuvres d’Hippocrate. Traduction latine d’Anuce Foès (édition de Pierer). Traduction française de J.-B.  Gardeil, professeur de Médecine à l’Université de Toulouse ert de Coray, médecin grec. », Paris, chez M. Gautret, tome deuxième, 1838, pp. 85-94. Ce texte nous informe sur la façon dont on approchait le rêve dans l’Antiquité grecque. Il faudra attendre le IIe siècle, avec Artémidore de Daldis, appelé plus couramment d’Éphèse, pour observer de nouvelles perspectives. Hippocrate (Ἱπποκράτης) de Cos (vers 460 avant J.-C. – vers 370 avant J.-C.). Médecin et philosophe grec, considéré comme le père de la médecine. De cette édition bilingue sur deux colonnes, latin-français, nous n’avons reproduit que le texte français, ce qui explique la numérotation de la En lire plus

Michéa. Démonomanie. Extrait de « Nouveau dictionnaire de médecine et de chirurgie pratique, sous la direction du Dr Jaccoud », (Paris), tome onzième, DÉLIG — DYSE, 1860, pp.122-130.

Michéa. Démonomanie. Extrait de « Nouveau dictionnaire de médecine et de chirurgie pratique, sous la direction du Dr Jaccoud », (Paris), tome onzième, DÉLIG — DYSE, 1860, pp.122-130. Claude-François Michéa (1815-1882). Médecin aliéniste, d’abord interne, puis directeur durant de longues années de à la maison de santé Marcel-Sainte-Colombe, drue Picpus, à Paris. Un des fondateur de la Société médico-psychologique et un des plus actifs collaborateurs des Annales média-psychologiques. Il fut un des premiers aliénistes à traiter de la question de la folie et de la responsabilité des aliénés devant les tribunaux. Outre les quelques publications citées ci-dessous on lui doit de nombreux travaux sur l’histoire de la médecine en général. Quelques publications : — Des hallucinations. Thèse présentée et soutenue à la Faculté de médecine En lire plus

Benjamin Ball. La médecine mentale à travers les siècles. Extrait de l’ouvrage « Leçons sur les maladies mentales », (Paris), Asselin & Cie, 1880, pp. 1-35.

Benjamin Ball. La Médecine Mentale à travers les siècles. Leçon d’ouverture du cours de clinique des maladies mentales 16 novembre 1879. Paris, Asselin et Cie, 1879. 1 vol. Extrait de l’ouvrage « Leçons sur les maladies mentales », (Paris), Asselin & Cie, 1880, pp. 1-35.   Benjamin Ball nait le 20 avril 1833 à Naples et meurt le 23 février 1893 à Paris. Elève de Charles Lasègue, il sera la premier à occuper la chaire des maladies mentales créée en 1975. Ses leçons sont publiés dans ses Leçons sur les maladies mentales, dans une première édition de 1883, puis dans une seconde, augmentée de 1890. Ses principaux travaux ont portés sur le délire chronique, le rapport des aliénés et de la médecine En lire plus