Articles de la catégorie : folie

Philippe Chaslin & Ignace Meyerson. Une rêverie de défense. Extrait du « Journal de psychologie normale et pathologique », (Paris), XVIIe année, 1920, pp. 59-68.

Philippe Chaslin & Ignace Meyerson. Une rêverie de défense. Extrait du « Journal de psychologie normale et pathologique », (Paris), XVIIe année, 1920, pp. 59-68.   Philippe Chaslin (1857-1923). Aliéniste, grand spécialiste de la nosographie française et allemande, il fait une description fort pertinente de la confusion mentale et de la folie discordante, synonyme de schizophrénie [La confusion mentale primitive. Stupidité, démence aiguë, stupeur primitive. Paris, Asselin et Houzeau, 1895. 1 vol. in-8°, IX p., 264 p.]. Il fut chef à la Salpêtrière, après avoir exercé à Bicêtre. Il est le premier à s’opposer avec vigueur à la théorie de la dégénérescence alors dominante. On lui doit un ouvrage resté sans égal : Eléments de sémiologie et clinique mentales. Paris, Asselin et Houzeau, En lire plus

Alfred Maury. De l’Hallucination au point de vue philosophique et historique ou examen critique de l’opinion émise par M. Brierre de Boismont, touchant les caractères auxquels on doit reconnaître l’hallucination chez certains personnages célèbres de l’histoire. Extrait des « Annales médico-psychologiques », (Paris), 1845, tome V, pp. 317-338. — Suivi par la Réponse de M. Brierre de Boismont à la critique de M. Maury. Extrait des « Annales médico-psychologiques », (Paris), 1845, tome V, pp. 339-341

Alfred Maury. De l’Hallucination au point de vue philosophique et historique ou examen critique de l’opinion émise par M. Brierre de Boismont, touchant les caractères auxquels on doit reconnaître l’hallucination chez certains personnages célèbres de l’histoire. Extrait des « Annales médico-psychologiques », (Paris), 1845, tome V, pp. 317-338. — Suivi par la Réponse de M. Brierre de Boismont à la critique de M. Maury. Extrait des « Annales médico-psychologiques », (Paris), 1845, tome V, pp. 339-341.   Louis-Ferdinand-Alfred MAURY  (1817-1892). Très tôt, dès 1836, il se consacre à l’étude de l’archéologie des langues anciennes et modernes, de la médecine et du droit. Son poste officiel à la Bibliothèque nationale, puis à la celle de l’Institut, lui permet d’être au centre du dispositif de ses recherches. Dès l’origine En lire plus

Michel Collée. Les visages de la folie au XIXe siècle à travers la photographie. Album n°1. 2018.

Michel Collée. Les visages de la folie au XIXe siècle à travers la photographie. Album n°1. 2018. Toujours dans le cadre de notre travail sur l’histoire de la folie, qui s’attache aux textes, mais aussi à l’iconographie, nous avons choisi ce thème de Les visages de la folie au XIXe siècle à travers la photographie. Pour ce premier album nous avons puisé dans les travaux de H. Clarke du West Riding Lunatic Asylum. Nous partagerons nos albums en plusieurs déclinaisons quand les images s’y prêtent. Les Visages de la folie au XIXe siècle à travers la photographie . Album 1. Portraits effectué  par Dr Hugh Welch Diamond vers 1848. Hystérique – Hôpital de La Salpêtrière 1876 – 1877. Hystérique – Hôpital de La Salpêtrière 1876 En lire plus