Articles de la catégorie : folie

Nicole Jacques-Lefèvre. Théories et fictions : imaginaire textuel et représentations du corps, des sorcières aux hystériques (XIVe-XIXe siècles).

Nicole Jacques-Lefèvre. Théories et fictions : imaginaire textuel et représentations du corps, des sorcières aux hystériques (XIVe-XIXe siècles). Conférence prononcée à l’ENS de Lyon, 10 juin 2010 A l’occasion de la sortie de son dernier ouvrage Histoire de la sorcellerie démoniaque. Les grands textes de référence, Honoré Champion, 2020, notre amie Nicole Jacques-Lefèvre nous a autorisé à mettre en ligne cette communication inédite. Nous l’en remercions vivement. Nicole Jacques-Lefèvre, professeure des Universités émérite, est spécialiste de la littérature du XVIIIe siècle, de l’illuministe Louis-Claude de Saint-Martin (1743-1803), et des discours démonologiques. Elle a publié dans ces domaines de nombreux articles, études et éditions critiques. Elle a dirigé à l’E.N.S. Fontenay-Saint-Cloud le Centre de recherche Littérature et Discours du Savoir, et En lire plus

Georges Méliès. Les cents Quatre farces du diable [The Merry Frolics Of Satan] (1906). 6 mn 33.

Georges Méliès. Les cents Quatre farces du diable (1906). 6 mn 33. Aussi connu sous le nom « The Merry Frolics Of Satan » en angalis, ce court métrge a été réalisé par George Melies en 1906. Deux hommes sont tourmentés par Satan dans une auberge qu’ils se préparent à quitter pour faire, éventuellement, l’expérience d’une promenade en calèche, tirée par un cheval squelettique, à travers le ciel,  avec la permission du Diable, avant qu’il ne prenne l’un des hommes en enfer et le fasse rôtir à la broche. Georges Méliès (1861-1938) Il choisit d’abord la prestidigitation avant de profiter d’une petite donation de son père pour acheter le théâtre Robert Houdin. Il découvre, fin 1895, lors de la première représentation des En lire plus

Gilbert Robin. Les haines familiales. Extrait des « Annales médico-psychologiques », (Paris), douzième série, tome premier, quatre-vingt-quatrième année, 1926, pp. 309-329.

Gilbert Robin. Les haines familiales. Extrait des « Annales médico-psychologiques », (Paris), douzième série, tome premier, quatre-vingt-quatrième année, 1926, pp. 309-329.   Comme bien souvent, cet article anticipe la parution prochaine d’un auteur sur un sujet précis, ce qui enfaite la parution princeps. Gilbert Robin (1893-1967). Romancier, essayiste et psychiatre français, spécialiste de l’enfance et de l’adolescence, connu sous les pseudonymes de « Gil Robin » et de « Docteur G. Durtal ». Il fut l’un des premiers médecins français à s’intéresser à la psychanalyse et à visiter Sigmund Freud (1928). Il fut également en contact avec les premiers membres du moment des surréalistes. Quelques publications : — (avec Henri Colin). Délire de possession chez une mélancolique avec hallucinations psychomotrices obsédantes à caractère coprolalique. En lire plus