Articles de la catégorie : Epilepsie

Claude Lecouteux. Mara, Ephialtes, incubus. Extrait de la revue « Études Germaniques », (Paris), 42e année, n°1, janvier-mars 1987, pp. 1-24.

Claude Lecouteux. Mara, Ephialtes, incubus. Extrait de la revue « Études Germaniques », (Paris), 42eannée, n°1, janvier-mars 1987, pp. 1-24.   Claude Lecouteux est un médiéviste, germaniste et professeur des universités français, spécialisé dans les études médiévales allemandes. Ses axes de recherches sont : Les êtres de la mythologie populaire — Les croyances touchant aux morts et à la mort — Les mythes, contes et légendes — La magie. Ses très nombreux travaux nous conduisent à quelques choix arbitraires : Démons et génies du terroir au Moyen Âge (préface de Régis Boyer), Paris, Imago, 1995. — Fées, sorcières et loups-garous au Moyen Âge : histoire du double(préface de Régis Boyer), Imago, 1992. — Au-delà du merveilleux : des croyances au Moyen Âge, Paris, Presses universitaires de Paris-Sorbonne (PUPS), 1996. — Histoire des Vampires, autopsie d’un mythe, Paris, En lire plus

Maurice Ducosté. Les songes d’attaques des épileptiques. Extrait du « Journal de Médecine de Bordeaux », (Bordeaux), novembre-décembre, 1899,

Maurice Ducosté. Les songes d’attaques des épileptiques. Extrait du « Journal de Médecine de Bordeaux », (Bordeaux), novembre-décembre, 1899, Et tiré-à-part : Bordeaux, 1900. 1vol. in-8°, 13 p.   Un article de référence sur les rapports de l’épilepsie et des rêves, en particulier sur la sémiologie de ceux-ci, après ceux de Thomayer et de Charles Féré. Urbain-Joseph-Maurice Ducosté (1785-1956). Elève d’Emmanuel Régis à Bordeaux, d’Edouard Toulouse et d’Auguste Marie à Villejuif, de Marandon de Montyel et de Paul Sérieux à Ville-Evrard, Maurice Ducosté est représentatif du psychiatres type  de sa génération. Major de l’Adjuvat en 1908, c’est à l’asile public d’aliénés de Bassens (Savoie), près de Chambéry qu’il occupe son premier poste, d’où il passera à Alençon en 1910, à Pau en 1911, avant En lire plus

François Boissier de Sauvages. Anhelationes spasmodicæ. Extrait de la « Nosologie méthodique, ou distribution des maladies en classes, en genres et en espèces… », (Paris), tome quatrième, pp. 163-273.

François Boissier de Sauvages. Anhelationes spasmodicæ. Extrait de la « Nosologie méthodique, ou distribution des maladies en classes, en genres et en espèces… », (Paris), tome quatrième, 1772, pp. 163-273.   Le cochemar se trouve Dans la Classe cinquième, ordre Premier de la classification. François Boissier de Sauvages de Lacroix (1706-1767). Médecin et botaniste. Il reste comme le fondateur de la nosologie, qui est elle-même la base de la classification des maladies mentales. Parmi les 2400 maladies qu’il ordonne en classes, dores, genres et espèces, apparaissent les maladies psychiatriques dans la huitième classe. La Nosologie Méthodique a été notamment utilisé par Philippe Pinel dans sa Nosographie philosophique. Quelques publications : — Dissertations sur les medicamens qui affectent certaines parties du corps humain En lire plus