Articles de la catégorie : Crime

Legrand du Saulle. Essai sur l’anthropophagie. Extrait des « Annales médico-psychologiques », (Paris), tome huitième, 1862, pp. 472-480.

Legrand du Saulle. Essai sur l’anthropophagie. Extrait des « Annales médico-psychologiques », (Paris), tome huitième, 1862, pp. 472-480.   Henri Legrand du Saulle (1830-1886). Fut interne de Bénédict Morel à Saint-Yon, puis assistant de Louis-Florentin Cameil à Charenton, il fur ensuite nommé poste de Prosper Lucas à Bicêtre, et enfin remplaça Louis Delasiauve à La Salpêtrière. Il fur également attaché au Dépôt de la Préfecture de police sous l’autorité de Charles Laségue. Autant dire que ses influences furent variées et prestigieuses. Il est connu pour ses travaux en médecine légale, mais aussi sur les troubles de la personnalité, particulièrement pour son œuvre pionnière concernant les phobies et les troubles obsessionnel-compulsifs. Quelques travaux parmi ses très nombreuses publications: — La folie devant les tribunaux (1864) — Le En lire plus

Gilles de la Tourette. L’épilogue d’un procès célèbre : affaire Eyraud-Bompard. Paris, Aux bureaux du Progrès médical et E. Lecrosnier et Babé, 1891. 1 vol in-8°, 16 p.

Gilles de la Tourette. L’épilogue d’un procès célèbre : affaire Eyraud-Bompard. Paris, Aux bureaux du Progrès médical et E. Lecrosnier et Babé, 1891. 1 vol in-8°, 16 p.   Georges Albert Édouard Brutus Gilles de la Tourette (1857-1904). Médecin aliéniste, élève de Charcot, dont il fut l’un des éditeurs de ses Leçons, bien connu pour le syndrome neurologique portant son nom, caractérisé par des tics, moteur et verbaux, souvent associés à la coprolalie. Il défendra les idées de Charcot qui – tout en conservant l’idée d’une localisation cérébrale et à son corps défendant – promut l’idée d’une origine psychogénétique de l’affection en faisant apparaître et disparaître les symptômes par L’hypnose. Quelques publications : — L’hypnotisme et les états analogues au point En lire plus

Gilbert Ballet. Rapports de l’hystérie et de la folie. Extrait « Des procès-verbaux, mémoires et discussions  du Congrès des Médecins Aliénistes et Neurologistes de France et des Pays de langue française, Cinquième session, Clermont-Ferrand du 6 août au 11 août 1894 »n (Paris), G. Masson, 1895, pp. 17-77.

Gilbert Ballet. Rapports de l’hystérie et de la folie. Extrait « Des procès-verbaux, mémoires et discussions  du Congrès des Médecins Aliénistes et Neurologistes de France et des Pays de langue française, Cinquième session, Clermont-Ferrand du 6 août au 11 août 1894 » (Paris), G. Masson, 1895, pp. 17-77. Outre l’intérêt épistémologique de cette communication, c’ est certainement la seconde, après de celle de Pierre Janet, en français, à citer les travaux de Breuer et Freud. Gilbert-Louis-Simon Ballet (1853-1916). Né à Ambazas, en Haute-Vienne, son père était lui-même médecin. Elève de Jean-Martin Charcot, influencé par Théodule Ribot, il s’intéresse très tôt aux phénomènes du langage, en particulier de l’aphasie, qu’il ramène dans le champ d’investigation de la médecine, alors qu’ils se trouvent le En lire plus