Articles de la catégorie : Psychanalyse

Henri Dagonet. Du rêve et du délire alcoolique. Extrait des « Annales médico-psychologique », 7e série, T. IX, 47e année, 1889, pp. 193-208 et 7e série, T. X, 47e année, 1889, 337-354.

Henri Dagonet. Du rêve et du délire alcoolique. Extrait des « Annales médico-psychologique », (Paris), 7e série, T. IX, 47e année, 1889, pp. 193-208 et 7e série, T. X, 47e année, 1889, 337-354.   Henri Dagonet (1823-1902). Médecin aliéniste. Président de la la Société médico-psychologique (1885). Fils de Grégoire Dagonet, lui même médecin aliénéniste et fondateur de l’asile de Châlons-sur-Marne. A l’ouverture de l’asile Sainte-Anne en 1867, il est nommé médecin en chef de la division des hommes. Il est l’auteur d’un Traité élémentaire et pratique des maladies mentales, qui connut deux éditions. La seconde de 1876, a cela de remarquable qu’elle fut la première publication psychiatrique à faire appel à la photographie. Mais aussi : — Les sentiments et les passions En lire plus

Jourdain Guibelet. Scavoir si les démons ont semence de laquelle l’homme puisse estre engendré ; opinions diverses touchant les demons incubes & succubes… Par Jourdin Guibelet.

Jourdain Guibelet. Scavoir si les démons ont semence de laquelle l’homme puisse estre engendré ; opinions diverses touchant les demons incubes & succubes. D’où peut estre provienue cete erreur de la generation par les demons. L’homme ne peut estre engendré que de l’homme. Chapitre XVIII de son ouvrage : Trois Discours Philosophiques. Le I. de la comparaison de l’homme avec le monde. Le II. du Principe de la génération de l’homme. Le III. de l’Humeur Melancholique. Mis de nouveau en lumière par…, A Evreux, Chez Antoine le Marié, 1603, 1 vol.in-12, (12), 286 feuillets,    Jourdain Guibelet est un médecin Normand, supposé né à Evreux (Eure) où il exerça la médecine à la fin du du XVIe siècle.  Il mourut le En lire plus

Paul Sollier. Régresssions de la personnalité et psychanalyse. Extrait de la revue « Le progrès médical », (Paris), tome XL, n°20,16 mai 1925 , pp. 726, 729-730, 735.

Paul Sollier. Régresssions de la personnalité et psychanalyse. Extrait de la revue « Le progrès médical », (Paris), tome XL, n°20,16 mai 1925 , pp. 726, 729-730, 735.   Paul Auguste Sollier (1861-1933). Médecin neurologue et psychologue. Elève de Désiré-Magloire Bourneville et de Jean-Martin Charcot il soutient la thèse de médecine en 1890 (voir ci-dessous). Il est connu pour avoir été le médecin de Marcel Proust, qui le consulta pour soigner sa neurasthénie. Il semble qu’il soit à l’origine du mot autoscopie pour définir cette hallucination particulière. Quelques publications  : Psychologie de l’idiot et de l’imbécile. Avec 12 planches hors-texte. Paris, Félix Alcan, 1891. 1 vol. Thèse de doctorat en médecine. — Les phénomènes d’autoscopie. Paris, Félix alcan, 1903. 1 vol. in-12. – En lire plus