Articles de la catégorie : Magnetisme Animal

Eudes de Mirville. Névropathies mystérieuses ou l’homme possédé par les esprits. Extrait de la « Pneumatologie. Des esprits et de leurs manifestations fluidiques, devant la science moderne. Mémoire adressé à l’Académie… Quatrième édition », Paris, H. Vrayet de Surcy, 1858, pp. 124-204

Eudes de Mirville. Névropathies mystérieuses ou l’homme possédé par les esprits. Extrait de la « Pneumatologie. Des esprits et de leurs manifestations fluidiques, devant la science moderne. Mémoire adressé à l’Académie… Quatrième édition », Paris, H. Vrayet de Surcy, 1858, Chapitre V. pp. 124-204 Etudes de Mireille [Charles, Jules Eudes de Watteville de Mirville] (1802-1873). Le  marquis de Mireille était médium, illuminisme, mais aussi un écrivain érudit. Il a beaucoup écrit sur le spiritisme. — Le peuple ramené à la foi par des raisons et des exemples, Paris, 1841. — Le peuple et les savants du XIXe siècleu en matière de religion, Paris, 1845. — Pneumologie. Des esprits et de leurs manifestations fluidiques, devant la science moderne. Mémoires adressés au Académies… Paris, H. Vrayet de Surcy, 1863-1868. En lire plus

Charles Lasègue. Du délire de persécutions. Extrait des « Archives générales de médecine », (Paris), 4e série, tome XXVIII, 1852, pp. 129-150.

Charles Lasègue. Du délire de persécutions. Extrait des « Archives générales de médecine », (Paris), 4e série, tome XXVIII, 1852, pp. 129-150. — Repris dans les « Etudes médicales », (Paris), tome I, 1884, pp. 546-566.    Texte princeps qui crée et décrit pour la première fois sous le nom de délire de persécution, ce qui n’était jusque là qu’un délire partiel.  Charles Lasègue (1816-1883). Neurologiste, aliéniste, premier médecin en chef de l’Infirmerie spéciale près la Préfecture de Police (Paris). Excellent clinicien il attachera son nom à la sémiologie des atteintes du nerf sciatique, et invente le signe aujourd’hui éponyme. Le syndrome de Lasègue, (rencontré dans l’hystérie), a eu moins de pérennité que le signe, mais si la maladie de Lasègue (délire des persécutions, 1852) En lire plus

Modeste Lefevre. Dissertation sur le sommeil. Thèse n°86. Présentée et soutenue d la Faculté de Médecine de Paris, le 31 mai 1817, pour obtenir le grade de Docteur en médecine. A Paris, de l’imprimerie de Didot jeune, 1817. 1 vol. in-4° , 33 p.

Modeste Lefevre. Dissertation sur le sommeil. Thèse n°86. Présentée et soutenue d la Faculté de Médecine de Paris, le 31 mai 1817, pour obtenir le grade de Docteur en médecine. A Paris, de l’imprimerie de Didot jeune, 1817. 1 vol. in-4° , 33 p.   Une des première thèse sur le rêve. Nous n’avons trouvé aucune référence bio-bibliographique. [p. 5] DISSERATION SUR LE SOMMEIL. Des fonctions qui s’exécutent dans l’économie animale, les unes subsistent sans interruption dans leur exercice, ou du moins n’éprouvent que de légères rémittences ; de ce genre sont les fonctions vitales : les autres ne s’exécutent que par intervalles, et d’une manière irrégulière ou périodique ; telles sont les fonctions nutritives, génitales, et sensoriales ou animales. Ces dernières, c’est-à-dire les En lire plus