Articles de la catégorie : Psychanalyse

Masud R. Khan. La psychologie du rêve et l’évolution de la situation psychanalytique. Extrait de la « Revue Française de Psychanalyse », (Paris), numéro 1, 1964, pp. 113-132.

Masud R. Khan. La psychologie du rêve et l’évolution de la situation psychanalytique. Extrait de la « Revue Française de Psychanalyse », (Paris), numéro 1, 1964, pp. 113-132.   Mohammed Masud Raza Khan (1924-1989). Psychanalyste britannique d’origine pakistanaise. Après de décès de ses deux premiers analystes, il entreprends une troisième avec Donald Winnicott. Puis quelques supervision suivent avec Éline Klein, puis avec Anna Freud. Il fut impliqué dans un certain nombre de scandales, qui lui ont valu dans un premier temps l’interdiction d’exercer comme didacticien, puis en 1988, après un deuxième scandale, son exclusion définitive de la Société britannique de psychanalyse. Nous retenons comme publications : Le Soi caché, traduction C. Monod.  Paris, Gallimard, 1976. Figures de la perversion, traduction C. Monod. Paris, En lire plus

Robert James. SOMNIUM. Extrait du « Dictionnaire universel de médecine, chirurgie, chymie, de botanique, d’anatomie, de pharmacie, d’histoire naturelle, &c. . Traduit de l’anglois de M. James, par Mre Diderot. Eidous & Toussaint, Revu et corrigé par M. Julien Busson. » (Paris), 1748, pp. 1564-1565.

Robert James. SOMNIUM. Extrait du « Dictionnaire universel de médecine, chirurgie, chymie, de botanique, d’anatomie, de pharmacie, d’histoire naturelle, &c. . Traduit de l’anglois de M. James, par Mre Diderot. Eidous & Toussaint, Revu et corrigé par M. Julien Busson. » (Paris), 1748, colonne. 1565.—   Robert James (1703-1776). Médecin anglais surtout connu comme l’inventeur de la poudre diaphorétique à laquelle il donna son nom. Autres articles — LYCANTHROPIA. Extrait du « Dictionnaire universel de Médecine…, traduit de l’anglos de M. James, par Mre Diderot, Eidous & Toussaint. Revu, corrigé & augmenté par M. Julien Busson, Docter-Régent de la Faculté de Médecine de Paris », (Paris), tome quatrième, 1747, colonne 1058. [en ligne sur notre site] — SOMNUS. Extrait du « Dictionnaire universel de médecine, chirurgie, En lire plus

Rogues de Fursac. Un mouvement mystique en Allemagne au XXe siècle. Article paru dans « La Nouvelle Revue », (Paris), 1912, pp. 40-62.

Rogues de Fursac. Un mouvement mystique en Allemagne au XXe siècle. Article paru dans « La Nouvelle Revue », (Paris), 1912, pp. 40-62.   Marie Henri Joseph Pierre Étienne Rogues de Fursac (1872-1942). Médecin aliéniste. On sait très peu de chose de ce psychiatre dont la carrière se déroula essentiellement à l’hôpital de Villejuif. Appelé en 1932 avec ses confrères Georges Génil-Perrin (1882-1964) et Marc Trénel (1866-1932) à examiner Georges Gorguloff, l’assassin du président Paul Doumer, il démissionnera de ses fonction d’expert près des tribunaux pour protester contre l’exécution du condamné qu’il considérait comme irresponsable. On notera l’intérêt particulier qu’il portera constamment à la psychanalyse. Ses principales publications, dont deux restent des ouvrages de référence : — Manuel de psychiatrie. Paris, Félix En lire plus