Articles de la catégorie : Histoire de la Médecine

Auguste Gauthier. Recherches historiques sur l’exercice de la médecine, et sur les guérisons des maladies opérées par les prêtres d’Esculape dans les temples de ce dieu. Extrait des « Mémoires de l’Académie des sciences, arts et belles-lettres de Dijon, (Dijon), juillet-décembre 1836, pp. 53-62.

L.-P.-Auguste Gauthier. Recherches historiques sur l’exercice de la médecine, et sur les guérisons des maladies opérées par les prêtres d’Esculape dans les temples de ce dieu. Extrait des « Mémoires de l’Académie des sciences, arts et belles-lettres de Dijon, (Dijon), juillet-décembre 1836, pp. 53-62.   Louis-Philibert-Auguste Gauthier (1792-1851). Médecin hospitalier, spécialiste du traitement de la syphilis. – Docteur en médecine (Paris, 1819). – Médecin titulaire à l’hospice de l’Antiquaille à Lyon (1837). – Membre de l’Académie des sciences, belles lettres et arts de Lyon (1835). Les [p.] renvoient aux numéros de la pagination originale de l’article. – Nous avons gardé l’orthographe, la syntaxe et la grammaire de l’original.
 – Par commodité nous avons renvoyé les notes originales de bas de page en fin En lire plus

Michéa. Des hallucinations dans la magie. Extrait de la « Revue Contemporaine », (Paris), huitième année,2e série, tome septième, XLIIe de la collection, 1859, pp. 501-537.

Michéa. Des hallucinations dans la magie. Extrait de la « Revue Contemporaine », (Paris), huitième année,2e série, tome septième, XLIIe de la collection, 1859, pp. 501-537. Ce long article a pris comme prétexte la parution du livre de M. Philips (pseudonyme de Durand de Gros) pour brosser une impressionnante fresque de l’histoire de la magie, et des rapports de celle-ci avec les théories de l’hallucination. Claude-François Michéa (1815-1882). Médecin aliéniste, d’abord interne, puis directeur durant de longues années de à la maison de santé Marcel-Sainte-Colombe, drue Picpus, à Paris. Un des fondateur de la Société médico-psychologique et un des plus actifs collaborateurs des Annales média-psychologiques. Il fut un des premiers aliénistes à traiter de la question de la folie et de la responsabilité des En lire plus

René Targowla & Jacques Lacan. Paralysie générale prolongée. Extrait de la revue « L’Encéphale », (Paris), vingt-cinquièe année, 1930, pp. 83-85.

René Targowla & Jacques Lacan. Paralysie générale prolongée. Extrait de la revue « L’Encéphale », (Paris), vingt-cinquièe année, 1930, pp. 83-85.   René-Jacques Targowla. Reconnu pour ses travaux sur la paralysie générale et surtout pour avoir décrit en 1954, un « syndrome d’hypermnésie émotionnelle paroxystique tardive» chez les déportés. Ce syndrome est l’équivalence de la névrose traumatique qui regroupe trois catégories de symptômes : les symptômes de répétition ou reviviscence, les symptômes non spécifiques et l’altération de la personnalité. Quelques publications : — (avec B. Dujardin). La thérapeutique de la paralysie générale. Rapport d’assistance du Congrès des médecins aliénistes et neirologistes de France et des pays de langue française. XXXVIIe session, 1928. Paris, Masson et Cie, 1928. 1 vol. in-8°, 38 p. En lire plus