Articles de la catégorie : Histoire de la Médecine

Charles Dufay. Contribution à l’étude du somnambulisme provoqué à distance à l’insu du sujet. Extrait de la « Revue Philosophique de la France et de l’Étranger », (Paris), treizième année, tome XXVI, juillet à décembre 1888, pp. 301-312.

Charles Dufay. Contribution à l’étude du somnambulisme provoqué à distance à l’insu du sujet. Extrait de la « Revue Philosophique de la France et de l’Étranger », (Paris), treizième année, tome XXVI, juillet à décembre 1888, pp. 301-312. Jean François Charles Dufay (1815-1898). Médecin et homme politique. – Maire de Blois en 1871, député et membre du Conseil général du Loir et Cher en 1877. S’est spécialisé dans l’hydrothérapie. Quelques publications : — Des Indications et des effets du traitement hydrothérapique, mémoire présenté à la Société médicale d’Indre-et-Loire (séance du 7 avril 1864). Blois, impr. de Lecesne , 1864. 1 vol. in-8° , 28 p. — Eaux minérales ferrugineuses iodées de Saint-Denis-lez-Blois (Loir-et-Cher). Établissement hydrothérapique. Compte-rendu médical, année 1862. Blois, impr. En lire plus

Samuel Formey. SONGE. Extrait de « l’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers… par Diderot et D’Alembert », (Paris), Tome quinzième, 1765, p. 354-357.

Samuel Formey. SONGE. Extrait de « l’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers… par Diderot et D’Alembert », (Paris), Tome quinzième, 1765, p. 354-357.   Johann Heinrich Samuel Formey (1711-1797), pasteur allemand, fut le premier à définir l’existence des songes naturels à travers sa réduction physiologique dans son Essai sur les songes. Ce travail, écrit directement en français, fut repris en grande partie pour composer l’article « songe » de l’Encyclopédie de Diderot et d’Alambert. C’est que la question est importante – et le succès de son interprétation physiologique le prouve – dans la mesure où le corps n’est pas le seul à intervenir dans la production du songe. Il fut précurseur, avec l’abbé Jérrôme Richard vingt ans plus tard (La En lire plus

Pressavin. COCHEMAR. Extrait du « Nouveau traité des vapeurs ou traité des maladies des nerfs, dans lequel on développe les vrais principes des vapeurs », (A Lyon), Veuve Reguilliat, 1770, pp. 357-352.

Pressavin. COCHEMAR. Extrait du « Nouveau traité des vapeurs ou traité des maladies des nerfs, dans lequel on développe les vrais principes des vapeurs », (A Lyon), Veuve Reguilliat, 1770, pp. 357-352.   Jean-Baptiste Pressavin (1734-inconnu). Chirurgien plus connu pour son rôle politique que scientifique. Il fut procureur de la commune de Lyon, député de Rhône-et-Loire sous la Convention et vota la mort de Louis XVI. Quelques publications qui peuvent intéresser  la santé. — L’art de prolonger la vie et de conserver la santé, ou Traité d’hygiène (1786). — Traité des maladies vénériennes par M. Pressavin. (1773). — Réflexions sur l’inoculation et sur l’unique et véritable manière de la pratiquer. (1770). Les [p.] renvoient aux numéros de la pagination originale de l’article. – Les En lire plus