Articles de la catégorie : Miracles

Michel Collée. Les convulsionnaires chez Carré de Montgeron. Album n°1. Les planches.

Michel Collée. Les convulsionnaires chez Louis-Basile Carré de Montgeron. Album n°1. Les planches. Les éditions originales sont de 1737, 1741 et 1747. Louis-asile Carré de Montgeron (1686-1754). Magistrat et écrivain, il fut un ardent défenseur du Jansénisme et des Convulsionnaires qui  firent florès sans la houlette du diacre Pâris. — La Vérité des Miracles opérés par l’intercession de M. de Paris, démontrée contre M. l’Archevêque de Sens. Ouvrage dédié au Roy. Utrecht, Chez les Libraires de la Compagnie, 1737. 1 vol. in-4°, 4 ffnch., XXVIII p., 32 p., 4 p., 63 p., 79 p., 52 p., 74 p., 56 p., 44 p., 52 p., 32 p., 28 p., XXVIII p., XXXVIII p. — La Vérité des Miracles opérés par l’intercession de M. En lire plus

BIBLIOGRAPHIE — ANTIER Jean-Jacques [1928- ]. Le mysticisme féminin – Epouses du Christ. Paris, Librairie Académique Perrin, 2001. 1 vol.

BIBLIOGRAPHIE — Jean-Jacques Antier, bien connu de tous ceux qui s’intéressent au mysticisme et au mystiques, a publié de nombreux livres d’histoire, des romans et des biographies : Marthe Robin, Charles de Foucault, Jean Guitton, etc. A la suite d’entretiens avec ce dernier, il a publié Les Pouvoirs mystérieux de la foi et Le Livre de la sagesse, testament spirituel du philosophe.   ANTIER Jean-Jacques [1928-    ]. Le mysticisme féminin – Epouses du Christ. Paris, Librairie Académique Perrin, 2001. 1 vol. 144/22.5, 404 p., 2 ffnch. EAN : 978-2262012984. Des documents inédits ou introuvables. Passionnant. Et, tout à coup, Dieu fit irruption dans ma vie. Alors, tout bascula. » Hier comme aujourd’hui, les femmes sont plus nombreuses que les hommes à En lire plus

L’Hystérie de sainte Thérèse. Par Hippolyte Rouby. 1901.

Hippolyte Rouby. L’hystérie de sainte Thérèse. Paris, Aux bureaux du Progrès Médical et Félix Alcan, 1902. 1 vol. in-8°, 42 p., 1 fnch. Dans la « Bibliothèque diabolique – Collection Bourneville ».  Hippolyte Rouby est né le 29 mai 1860 et décédé le 21 décembre 1920. Il est plus connu pour ses activités politique. Républicain de gauche, il dut lmaire de sa commune natale, Lapleau, puis conseiller général de ce canton lorsqu’il se présenta à la députation. Il fut donc député de de la Corrèze de 1902 à 1907 et sénateur de la Corrèze de 1907 à 1920. Nous ne lui connaissons que peu de publications : — L’hystérie de Bernadette, de Lourdes. Article parut dans la « Revue de l’Hypnotisme et de psychologie En lire plus